Actualités Préfecture

Contenu

Actions de préservation du tétras-lyre sur la commune de Crévoux

 

La Mission Inter-Services de l’Eau et de la Nature (MISEN), pilotée dans les Hautes-Alpes par la Direction départementale des territoires, associe les services de l’État et les établissements publics concernés afin de définir et mettre en œuvre de manière collégiale les politiques de l’eau et de la biodiversité dans le département.

La sauvegarde du tétras-lyre, espèce patrimoniale et oiseau emblématique des Hautes-Alpes, est au cœur des actions stratégiques de préservation de la biodiversité menées par la MISEN. Dans ce cadre, une action inter-services conciliant développement économique du territoire et protection de l’espèce a été menée cet hiver sur la station de Crévoux par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, l’Office National des Forêts et la Direction départementale des territoires, en partenariat avec la SEM SEDEV (Société pour l’Équipement et le DEVeloppement des remontées mécaniques et des pistes de Vars).

Ainsi, dans le cadre du suivi des mesures prescrites par l’arrêté préfectoral autorisant il y a 10 ans l’aménagement du téléski du Pré de l’Étoile sur le domaine skiable de la station, la création de deux zones refuges a été testée en contrebas dans un secteur favorable à l’hivernage de l’espèce. Le dispositif de protection initial, par un filet, s’était en effet révélé inefficace. D’une étendue de 6 ha, ces zones nouvellement balisées le 15 janvier 2018 pour en limiter l’accès (par un système de cordes équipées de fanions formant une étrave) permettent de réduire le dérangement du tétras-lyre occasionné par la fréquentation des skieurs hors piste dans son habitat hivernal pouvant affecter sa survie.

Cette expérimentation intervient après l’installation en novembre 2017 de 400 balises avifaunes de visualisation des câbles du téléski de Ratel dangereux pour les oiseaux (mortalité par collision).
Parallèlement, la SEM SEDEV, particulièrement investie pour la préservation du tétras-lyre, s’est engagée dans des actions de sensibilisation et d’information des skieurs (mise en place de panneaux d’information, localisation des zones protégées sur le plan des pistes).

À l’issue de cette première saison expérimentale, les relevés GPS effectués le 29 mars dernier par l’ONCFS confirment le respect du dispositif de protection par une grande partie de la clientèle free-ride et son efficacité vis-a-vis des oiseaux sans compromettre la pratique des skieurs simplement détournés de ces zones sensibles.

Pour la prochaine saison hivernale, les actions de communication sur l’existence de la zone protégée et les enjeux de préservation du Tétras-lyre seront poursuivies. Une intervention sylvicole légère est également prévue entre les zones mises en défens pour rendre plus attractive la trajectoire de descente hors de ces secteurs sensibles. Au préalable, des opérations de suivi de la population de Tétras-lyre seront menées en mai et juin 2018 sur le domaine skiable de Crévoux (comptages et localisation des crottiers d’hivernage).