Actualités des services de l’État

Contenu

Pour la 3e fois, la MILDECA lance un appel à projets au niveau national destiné aux communes et intercommunalités. Intitulé « Prévention des conduites addictives à l’échelle d’un territoire »

 

Cet appel à projets vise à favoriser la construction d’un projet politique local, décliné en actions concrètes, afin de changer la donne à l’échelle d’un territoire, en matière de comportements à risque liés aux substances psychoactives ou de conduites addictives sans produit (usage problématique des écrans ou de jeux d’argent et de hasard par exemple).

 

En effet, le maire et les élus sont confrontés au quotidien aux phénomènes de consommations à risque d’alcool, de tabac, de drogues, d’écrans, de jeux d’argent et de hasard et à leurs conséquences sur la santé, l’économie, la tranquillité et la sécurité publique. Dès lors, si la prévention des conduites addictives n’est pas explicitée en tant que telle dans leurs compétences, le maire et les élus communaux et intercommunaux peuvent être appelés à y concourir, pour répondre aux attentes des administrés et pour favoriser, à l’échelle du territoire, l’épanouissement de chacun et le mieux vivre ensemble.

Les enfants et les jeunes appellent une attention prioritaire, les comportements à risque liés aux substances psychoactives pouvant avoir un impact considérable sur leur avenir. Ainsi prévenir dès le plus jeune âge peut passer par l’éducation à la santé et à la citoyenneté, le déploiement de programmes de prévention adaptés, la prise en compte des addictions comme un élément de la politique « famille et jeunesse » notamment. En outre, veiller à réduire les incitations à consommer auxquelles sont exposés les plus jeunes et assurer l’interdiction de vente aux mineurs de l’alcool, du tabac et des jeux d’argent et de hasard peuvent légitimement constituer un objectif de politique municipale.

Les élus locaux peuvent également contribuer à construire un environnement protecteur par un travail en amont et concerté pour que les soirées et les fêtes qui animent la vie locale soient réussies, sans accident, violence ou trouble à l’ordre public associés.

Enfin, le maire a un rôle à jouer en tant qu’employeur. A ce titre, il doit veiller à organiser, pour ses agents, un environnement professionnel et des conditions de travail qui n’aggravent pas les fragilités individuelles et ne génèrent pas des incitations à consommer, notamment par l’accessibilité de l’alcool sur le lieu de travail ou à un usage excessif d’écrans.

Le cahier des charges de l’appel à projets détaille les attendus et les critères de sélection des projets.

Les candidatures devront être adressées avant le 1er avril 2021 en double exemplaire :

- Un exemplaire adressé au Président de la MILDECA, 69 rue de Varenne, 75007 Paris.

- Un exemplaire pour la Préfecture de département, adressé au Directeur des services du Cabinet, chef de projet MILDECA - Bureau de la sécurité intérieure (en précisant dans votre envoi « Appel à projet MILDECA national »).

- Mme Josiane RISPAUD, cheffe du bureau de la sécurité intérieure, Tél : 04 92 40 48 06 - e-mail : josiane.rispaud@hautes-alpes.gouv.fr, se tient à votre disposition pour apporter son expertise sur
cette thématique.

Accès au formulaire :

https://www.service-public.fr/assoc...

 
 

Documents associés :