Communiqués de presse 2018

Contenu

Baisse des températures : Risque d’intoxication au monoxyde de carbone

 

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui provient essentiellement du mauvais fonctionnement d’un appareil de chauffage ou de cuisson, qu’il fonctionne au bois, au gaz, au charbon, à l’essence, au fioul, ou encore à l’éthanol. Il peut donc s’échapper d’une cuisinière, d’une chaudière, d’un chauffe-eau, d’un chauffage d’appoint, d’un poêle, ou d’une cheminée.

Particulièrement dangereux, ce gaz toxique est inodore, invisible et non irritant. Le monoxyde de carbone est donc très difficile à détecter et peut provoquer des maux de tête, des nausées, des fatigues, des malaises, mais également des malaises, comas et décès.

Adoptez les bons gestes au quotidien :

Respectez les entretiens périodiques de vos installations de chauffage en faisant appel à des professionnels qualifiés. Demandez une « attestation d’entretien » qui prouve la conformité de l’installation.

N’utilisez jamais de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion

Ne vous chauffez pas avec des appareils non destinés à cet usage : réchauds, fours, barbecues, ect.

Aérez quotidiennement votre habitation pendant une dizaine de minutes et ne bouchez pas les dispositifs de ventilation

Que faire en cas d’intoxication :

Aérez immédiatement votre logement

Éteignez les appareils de chauffage à combustion

Appelez les secours :
112 : numéro d’urgence européen
18 : pompiers
114 : secours pour personnes sourdes ou malentendantes
15 : samu

Quittez les lieux

Vous trouvez toutes les informations utiles sur le site www.prevention-maison.fr.

Téléchargez le communiqué de presse (format pdf - 127.9 ko - 14/11/2018) .