Contenu

Campagne de prévention des défenestrations accidentelles d’enfants (Téléchargez les affiches)

 

Fenêtre ouverte = danger

Chaque année, en France, les chutes accidentelles de grande hauteur, plus communément appelées "défenestrations" font plusieurs centaines de victimes, en particulier chez les enfants.

Selon l’enquête 2013 de l’Institut national de veille sanitaire (InVs) publiée en mars 2014, il s’agit surtout d’enfants de moins de 6 ans (62 %), majoritairement des garçons (70 %). Dans 49 % des cas, lors de ces accidents, l’ouverture disposait d’une protection et dans 50 %, un meuble se trouvait sous l’ouvrant. Dans 82 % des chutes, un adulte était présent dans le logement. Ces accidents ont principalement lieu au printemps et en été, notamment pendant les heures de préparation des repas.

Face à ce taux d’accidents élevé et aux lourdes conséquences qu’ils entraînent, l’Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé (INPES) mène, comme les années précédentes, une campagne nationale de prévention des défenestrations accidentelles d’enfants dont l’objectif est la sensibilisation du grand public sur ce risque et sur les mesures élémentaires de protection à prendre pour les prévenir.

Cette campagne repose sur la diffusion de deux affiches sur le thème "fenêtre ouverte = danger" auprès des bailleurs sociaux, des PMI, des crèches, des pédiatres, des CCAS…

"Ne laissez jamais de meubles ou d’objets sous les fenêtres" Affiche 1 (format pdf - 368.7 ko - 26/08/2011)

"Ne laissez jamais un enfant seul près d’une fenêtre ouverte ou sur un balcon" Affiche 2 (format pdf - 339.3 ko - 26/08/2011)













Pour aller plus loin, consulter : prevention-maison.fr