Contenu

Centenaire de la Première Guerre mondiale 1914-1918

 



L’année 2014 a marqué le début du cycle du centenaire de la Première Guerre Mondiale, qui durera quatre ans.

 

Ce centenaire commémoré dans le monde entier est l’occasion pour l’État, les partenaires étrangers, les collectivités territoriales et les associations d’élaborer un programme commémoratif insistant sur la transmission pédagogique de la mémoire de la Grande Guerre, le développement culturel et scientifique, et le tourisme de mémoire.

Dans ce cadre, un groupement d’intérêt public, la "Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale" a été créé pour assurer la conception et la mise en oeuvre de ce programme commémoratif. Elle est chargée d’apporter un soutien aux initiatives locales, à travers notamment la mise en place d’un label "centenaire".

Consultez le site internet de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale : http://centenaire.org/fr

Cette gouvernance nationale du centenaire est déclinée à l’échelon territorial à travers le comité départemental du centenaire.

LE COMITÉ DÉPARTEMENTAL DU CENTENAIRE

Présidé par le préfet ou son représentant, ce comité est un lieu de synthèse et d’échanges qui a pour vocation d’impulser, de promouvoir des actions innovantes et structurantes pour le département, de coordonner les actions des différents acteurs locaux et de décliner les grandes actions de commémoration nationale à l’échelle départementale.
Il est l’interlocuteur territorial privilégié de la Mission du Centenaire, à qui il adresse des rapports, des informations, ou des revendications formulées par certains de ses membres. A la demande de la Mission du Centenaire, il communique des informations aux membres du comité.
Le comité départemental exerce une mission d’expertise pour le compte de la Mission du Centenaire en examinant et sélectionnant les demandes de labellisation formulées par les acteurs locaux. Après avoir consulté ce dernier, le préfet adresse un avis motivé à la Mission du Centenaire quant à l’opportunité d’une attribution du label officiel.
Enfin, le préfet transmet chaque année à la Mission du Centenaire un rapport qui dresse le bilan des travaux conduits sous l’égide du comité, énumère les actions développées dans le département dans le cadre du Centenaire et analyse l’évolution des attentes de la population vis-à-vis de l’événement commémoratif.

Le comité départemental du Centenaire a été installé par le Préfet des Hautes-Alpes le 22 avril 2013. Il est chargé d’examiner les demandes de labellisation et de sélectionner les dossiers à soumettre au comité national de labellisation.

LE LABEL CENTENAIRE

Le mécanisme de labellisation garantit au porteur de projet :

  • un appui de la Mission du Centenaire auprès des financeurs et des partenaires publics et/ou privés de la Mission du Centenaire,
  • l’insertion dans le programme officiel national des commémorations
  • la valorisation du projet sur le portail internet de la Mission
  • l’impression puis la distribution sur tout le territoire national de l’initiative.

L’obtention du label "Centenaire" favorise ainsi une accessibilité publique sur le territoire français ainsi qu’une visibilité nationale et internationale. La liste des projets départementaux labellisés par la Mission du centenaire sera publiée sur le présent site.
Le label "Centenaire" est par ailleurs un gage de qualité qui garantit un projet reconnu comme innovant, structurant et original.

Un appel à projets a été lancé en 2013 et une collecte de documents a été organisée dans le département des Hautes-Alpes du 12 au 15 novembre 2013 dans le cadre de la grande opération nationale de collecte d’archives privées. Cette collecte, coordonnée par la Mission du Centenaire, a été organisée par le réseau Europeana 14-18, la Bilbliothèque Nationale de France et les Archives de France.

APPEL À PROJETS POUR L’ANNÉE 2017

Après l’année 2016, centrée sur le centenaire de la bataille de Verdun et de la Somme, quatre axes thématiques sont proposés pour les projets de l’année 2017. Aucune restriction thématique et chronologique ne préside toutefois à la politique de labellisation de la Mission du Centenaire, la Première Guerre mondiale dans son ensemble continue en effet à être commémorée.
Les porteurs des projets se réalisant en 2017 peuvent dès maintenant soumettre leur demande de labellisation.

LES THÈMES PROPOSÉS

  • La commémoration de l’entrée en guerre des États-Unis d’Amérique Le premier thème possible est l’entrée en guerre des États-Unis et les bouleversements stratégiques mais aussi culturels qu’a pu engendrer cette intervention à partir de 1917 : dans le musique, puisque le jazz est arrivé en France avec les troupes américaines ; dans le sport, en particulier à travers le base-ball ou la boxe américaine ; ou encore dans l’industrie, étant donné que l’armée américaine a contribué à construire des entrepôts, des routes et des voies ferrées en France. Une labellisation conjointe est prévue entre la Mission du Centenaire et la Commission américaine du Centenaire (World War I Centennial Commission) pour les projets relatifs à cette thématique.
  • La commémoration du Chemin des Dames Le deuxième thème qui animera la saison commémorative de 2017, en même temps que l’entrée en guerre des États-Unis, est le centenaire de la bataille du Chemin des Dames. Le territoire de l’Aisne sera particulièrement concerné par ce Centenaire, mais les soldats qui y ont combattu, venant de nombreux territoires différents, pourront faire l’objet de multiples projets.
  • L’industrie pendant la Grande Guerre Alors que les paysages du Front sont bouleversés par le conflit, les territoires de l’arrière connaissent aussi des changements profonds : avec la demande massive d’armes et d’équipements, les usines et les entrepôts s’agrandissent et se multiplient ; de nouvelles routes et de nouvelles voies ferrées sont construites ; la place des femmes, des ouvriers, des étrangers se modifie. Cette question peut faire l’objet de projets patrimoniaux, scientifiques, pédagogiques et même touristiques dans l’ensemble des départements.
  • L’essouflement des fronts L’année 1917 est une année particulière dans le Première Guerre mondiale : après trois ans de conflit, les Russes se retirent des champs de bataille, les grèves d’ouvriers se multiplient chez tous les belligérants et des mutineries naissent après la sanglante "offensive Nivelle" sur le Chemin des Dames. La question du moral de la société en 1917, entre pugnacité et lassitude, peut constituer une orientation intéressante des projets.

MODALITÉS DE LABELLISATION DES PROJETS

En vue de l’obtention de la labellisation par la Mission du Centenaire complétez et retournez le dossier de demande de labellisation (format doc - 131 ko - 06/07/2017) avant le 21 septembre 2016 :

  • par voie postale à : Comité départemental du centenaire - Préfecture des Hautes-Alpes - Bureau du Cabinet - 28 rue Saint Arey - CS 66002 - 05011 GAP Cedex
  • ou par voie électronique : pref-cabinet@hautes-alpes.gouv.fr

Téléchargez :

Consultez le communiqué de presse (format pdf - 115.5 ko - 11/08/2016)

Pour en savoir plus, consultez le site de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale


Téléchargez l’affiche de l’Ordre de mobilisation générale