Contenu

Consultation du public : compétition de pêche à la mouche sur le Grand Buëch

 

Logo AP MarianneDemande d’autorisation pour une compétition de pêche à la mouche comptant pour le championnat de France de promotion nationale sur le Grand-Buëch le 9 juin 2019 - Participation du public.

 

Logo Marianne RF en grand format (nouvelle fenêtre)

Autorisation de concours de pêche à la mouche prévu le 9 juin 2019, valable sur le Grand Buëch sur les communes de :
  • Aspremont
  • Aspres-sur-Buëch
  • La Faurie
  • Montbrand
  • Saint-Julien-en-Beauchêne
  • Serres
  • Sigottier

sur autorisation préfectorale dans le département des Hautes-Alpes.

Par courrier du 10 février 2019, la Fédération Française des pêches sportives Commission nationale mouche, représentée par M. AVINAUD, Président du club Mouche Tricastin a sollicité, au titre de l’article R436.22 du code de l’environnement la prise d’un arrêté préfectoral d’autorisation pour une compétition de pêche à la mouche comptant pour le championnat de France de promotion nationale sur le Grand Buëch le 9 juin 2019.

Le cours d’eau concerné est :

  • Le Grand Buëch au pont de Serres (limite aval), jusqu’à la confluence du ruisseau du Lunel (limite amont).

Pour cette raison et conformément à l’ordonnance n° 2013-714 du 5 août 2013, il convient de porter ces documents à la connaissance du public.

Cette consultation se fait par voie électronique sur le site internet des Services de l’État dans les Hautes-Alpes (www.hautes-alpes.gouv.fr).

Voici les documents nécessaires à la consultation :

Les observations du public, déposées par voie électronique devront parvenir à la préfecture dans un délai de 21 jours à compter de la date de mise à disposition des documents (soit du 8 mars au 28 mars 2018 inclus).

Vous pouvez faire parvenir vos observations à l’aide du questionnaire accessible en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Bouton d'accès au questionnaire  (nouvelle fenetre)

Les observations recueillies feront l’objet d’une synthèse qui sera rendue publique par voie électronique pendant une durée de trois mois et précisant notamment les observations dont il a été tenu compte dans la décision retenue.