Communiqués de presse 2021

Contenu

Covid-19 : 5ème vague - Ouverture de la campagne de rappel pour tous les adultes

 

La circulation virale de la Covid-19 se poursuit sur le territoire national et le département des Hautes-Alpes n’est pas épargné.

Depuis plusieurs semaines, nous dépassons en taux d’incidence 100 pour 100 000 habitants, alors que nous étions descendus à 18 début octobre. Entre le 15 et le 21 novembre, le taux d’incidence a été de 184 dans le département des Hautes-Alpes, avec un taux de positivité de 5,5 %. Actuellement, 20 personnes sont hospitalisées dans le département pour la Covid-19.

 
« La dégradation continue des indicateurs sanitaires a pour cause une couverture vaccinale trop faible (près de 71 % dans le département) qui permet une circulation virale au sein de l’ensemble de la population et peut engendrer des cas graves chez les personnes non vaccinées, ou celles qui l’ont été il y a plusieurs mois », souligne Martine CLAVEL, préfète des Hautes-Alpes.

Campagne de rappel pour tous les adultes

Depuis le 1er septembre, des campagnes de rappel ont été lancées, d’abord pour les plus fragiles.

Dès ce 27 novembre, toutes les personnes âgées de plus de 18 ans pourront bénéficier de cette 3ème dose, passé un délai de 5 mois depuis la dernière injection.

Les prises de rendez-vous sont déjà possibles en centres de vaccination, centres hospitaliers, maisons de santé, pharmacies, chez les médecins de ville, etc. En fonction de votre localisation et des créneaux disponibles, les lieux les plus proches sont indiqués sur les différentes plateformes : Doctolib.fr, Santé.fr et Maiia.fr.

Cette dose de rappel sera nécessaire pour confirmer la validité du passe sanitaire dès le 15 décembre pour les personnes de plus de 65 ans et dès le 15 janvier pour tous les autres adultes.

Le passe sanitaire pourra toujours être validé également par un test PCR ou antigénique, mais celui-ci est désormais valable que 24 heures, contre 72 jusqu’à présent afin d’inciter encore une fois l’ensemble de nos concitoyens de consentir à l’effort collectif pour la vaccination.

Débuter son schéma vaccinal par la première injection est évidemment toujours souhaitable et possible et une sensibilisation de l’ensemble des professionnels de santé et élus du territoire a été menée pour convaincre les personnes non vaccinées.

Un nouveau protocole dans les écoles

Dans les écoles, la situation est chaque jour plus compliquée. Deux écoles ont du être fermées récemment dans le département, à Montgenèvre et à Crots, et actuellement 31 classes sont fermées, soit près de 750 élèves à l’isolement.

Le Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel BLANQUER, a donc annoncé ce jeudi un nouveau protocole qui entrera en application dès la semaine prochaine.

Dès l’apparition d’un cas positif, l’ensemble des élèves d’une même classe seront testés et ceux dont le résultat sera négatif pourront poursuivre leurs cours. Il n’y aura donc plus de fermeture de classe systématique dès l’apparition d’un cas positif.

Appliquons strictement les gestes barrières

« Depuis plusieurs semaines, nous remarquons tous un relâchement dans l’application des gestes barrières. Nous comprenons évidemment la lassitude qui peut être ressentie, mais l’augmentation des indicateurs sanitaires traduit une hausse des contagions, avec un risque de nouveaux cas graves au sein de la population », regrette Martine CLAVEL.

Le Gouvernement rend de nouveau obligatoire le masque en intérieur que l’accès soit soumis ou pas au passe sanitaire. Il appelle à un respect strict des gestes barrières, tels que l’hygiène régulière des mains, la distanciation physique, ou encore l’aération régulière des lieux clos.

Pour rappel, en extérieur, un arrêté préfectoral maintient le port du masque obligatoire dans le département :

  • lors des marchés de plein-air alimentaires et non-alimentaires, brocantes et vide-greniers, foires, fêtes foraines et ventes au déballage ;
  • lors de tous rassemblements, manifestations sur la voie publique, festivals, concerts en plein-air et évènements sportifs de plein-air ;
  • dans les lieux, événements ou zones soumis au passe sanitaire.

La préfète des Hautes-Alpes a demandé aux forces de l’ordre une intensification des contrôles des règles sanitaires conduits avec fermeté.


Téléchargez le communiqué de presse (format pdf - 545.3 ko - 26/11/2021) .