Contenu

Covid-19 : allègement des mesures sanitaires

 

Comme annoncé par le Premier Ministre le 20 janvier dernier, le Gouvernement a fait le choix de débuter ce mercredi 2 février un allègement progressif des mesures sanitaires.

 
2 février 2022 16 février 2022
Fin des jauges dans les ERP pour les événements assis.

Le télétravail n’est plus obligatoire, mais fortement recommandé.

Le masque en extérieur n’est plus imposé.
Réouverture des discothèques.

Autorisation des événements débout dans les ERP.

Consommation debout possible dans les bars, restaurants et autres ERP, ainsi que dans les stades, cinémas et transports.

« La circulation virale est très importante en France et dans le département, mais le variant Omicron, majoritaire et moins grave et l’avancée de la vaccination permettent de réduire les contraintes », indique Martine CLAVEL, préfète des Hautes-Alpes, qui a abrogé les arrêtés obligeant le port du masque lors des marchés de plein-air, alimentaires et non-alimentaires, des brocantes et vide-greniers, foires, fêtes foraines et ventes au déballage, ainsi que dans les centres-villes et les centres-stations. « Pour autant, j’appelle chacun à rester prudent et porter un masque dès lors que la distanciation physique est impossible. C’est un geste de bon sens et de responsabilité. »

Sur les derniers sept jours, le taux d’incidence dans les Hautes-Alpes est de 3 460 pour 100 000 habitants et le taux de positivité est de 39 %. Le variant Omicron représente 99 % des dépistages sur le département. Au 31 janvier, 102 personnes sont hospitalisées pour la Covid-19 et on dénombre 8 personnes en soins critiques dans le département. Le taux d’occupation en réanimation est de 72 %.

La vaccination reste la priorité

75,20 % de la population éligible des Hautes-Alpes ont actuellement un schéma vaccinal complet. 76,80 % ont une première injection.

5-9 ans 10-11 ans 12-17 ans 18-24 ans 25-39 ans 40-54 ans 55-64 ans 65-74 ans 75 ans et +
1ère injection 1,40% 4,80% 74,10% 90,90% 82,70% 84,50% 86,90% 93,10% 92,00%
Schéma complet 0,50% 2,10% 70,90% 88,50% 80,10% 84,00% 85,70% 92,30% 90,50%

La vaccination pédiatrique, des 5-1 ans, reste encore trop limitée et afin de la favoriser, plus de 2 100 créneaux dédiés ont été ouverts dans les centres de vaccination de Laragne-Montéglin, Gap, Embrun, Guillestre et Briançon.

Dans le centre de vaccination de Gap , comme pour tous les publics, l’accès est également possible sans rendez-vous et sur les 4 autres centres de vaccination des créneaux sont dédiés pour un accueil spécifique.

Par ailleurs, désormais seule l’autorisation de l’un ou l’autre des titulaires de l’autorité parentale est requise et un tiers peut accompagner l’enfant lors de la vaccination.

Enfin, depuis le 26 janvier, les sages-femmes, infirmiers et pharmaciens peuvent désormais également prescrire et administrer les vaccins aux enfants de 5 à 11 ans.

C’est le vaccin Comirnaty (Pfizer/BioNTech) qui est utilisé pour les enfants, avec une dose réduite au tiers par rapport à une dose pour adulte. « Le vaccin présente une très bonne efficacité contre les variants majoritaires circulant actuellement, et sa capacité à prévenir les formes sévères est excellente », a confirmé la Haute-Autorité de Santé.

Attention : À compter du 15 février 2022, pour les personnes de plus de 18 ans et un mois, les délais pour conserver son passe vaccinal vont être réduits, il faudra effectuer sa dose de rappel 4 mois maximum, et non plus 7 mois, après son schéma vaccinal initial pour avoir un schéma vaccinal complet et conserver un passe vaccinal valide. Ainsi, si vous avez fait votre deuxième dose avant le 15 octobre 2021, votre pass vaccinal ne sera alors plus valable.

Pour connaître la date limite à laquelle vous devez recevoir votre dose de rappel pour ne pas perdre votre passe vaccinal, l’Assurance maladie propose un nouveau téléservice Mon rappel Vaccin Covid : https://monrappelvaccincovid.ameli.fr

Vous pouvez également utiliser le simulateur de Mes conseils Covid : https://mesconseilscovid.sante.gouv.fr/je-veux-me-faire-vacciner.html#suis-je-concerne-par-la-dose-de-rappel-dite-3-e-dose


Téléchargez le communiqué de presse (format pdf - 797.8 ko - 03/02/2022) .