Actualités des services de l’État

Depuis janvier 2020, une épidémie de Coronavirus COVID-19 s’est propagée depuis la Chine.
Retrouvez l’ensemble des informations actualisées sur la rubrique dédiée en cliquant ici.

Contenu

L’État accompagne la labellisation des Maisons France Service

 

Les Maisons de Services au Public des Hautes-Alpes ont reçu la visite du préfet DELEUIL, chargé d’une mission de service public relevant du Gouvernement auprès du préfet de la région PACA, ce 28 octobre 2019.

Sa venue est liée à la labellisation prochaine des Maisons France Service voulue par le Gouvernement : « Quel que soit l’endroit où on habite, on doit pouvoir rencontrer un des représentants du service public », a déclaré le Premier ministre Édouard PHILIPPE lors de son discours de politique générale devant les députés en juin 2019.

Les Maisons France Service vont permettre de simplifier la relation des usagers aux services publics. Le Gouvernement souhaite que dans chaque canton il y ait une Maison France Service d’ici à 2022, soit plus de 2 000 structures sur l’ensemble du territoire national.

L’objectif est que chaque Français puisse accéder à une Maison France Service à moins de 30 minutes. Elles seront ouvertes au moins cinq jours par semaine et les plages horaires seront compatibles avec les horaires de travail des administrés.

Ces Maisons France Service devront proposer, a minima, les démarches relevant de ces organismes :

  • Caisse d’allocations familiales,
  • Ministères de l’Intérieur, de la Justice, des Finances Publiques,
  • Caisse nationale d’Assurance maladie,
  • Caisse nationale d’Assurance vieillesse,
  • Mutualité sociale agricole,
  • Pôle emploi,
  • La Poste.

Ce socle de services pourra être enrichi par les collectivités locales et d’autres partenaires, en fonction des besoins locaux exprimés par les citoyens.

Chaque maison devra disposer de deux personnes formées à l’accueil du public et capables d’apporter une réponse pour les démarches du quotidien.

L’État et ses partenaires contribueront au fonctionnement de chaque maison à hauteur de 30 000 euros par an. Soit un engagement financier global de 200 millions d’euros d’ici à 2022, dont 30 millions d’euros de contribution exceptionnelle de la part de la Banque des territoires de la Caisse des dépôts.

Dès l’année prochaine, 300 d’entre elles seront opérationnelles. Les zones rurales et les quartiers prioritaires de la ville seront dotés en premier selon le souhait du Gouvernement.

Pour ce faire, l’objectif du Gouvernement est d’améliorer le dispositif existant des Maisons de services au public (MSAP). Il en existe déjà 1 340 sur le territoire national, dont 13 MSAP et 5 antennes sur le département des Hautes-Alpes.

Les Hautes-Alpes, un réseau de MSAP dynamique et développé

Le réseau des Hautes-Alpes est dynamique, avec des partenariats denses et anciens. Certaines Maisons de Services au Public sont mêmes ouvertes depuis plus de 20 ans. L’implication des communautés de communes, structures porteuses des MSAP, est forte sur le territoire.

Le Préfet DELEUIL s’est donc rendu dans plusieurs MSAP du département des Hautes-Alpes pour vérifier leur éligibilité à la labellisation :

  • La MSAP d’Embrun qui présente une particularité dans son organisation : un siège principal à Embrun avec plus de 10 000 passages par an et deux antennes, l’une située à Savines-le-Lac et une à Chorges (ouverte en 2019). Cette organisation répond aux besoins et aux demandes des habitants, notamment en matière d’accompagnement aux démarches administratives.
  • La MSAP de La Bâtie-Neuve est une nouvelle structure ouverte depuis janvier 2019 dont la fréquentation est en hausse depuis le début d’année.
  • La MSAP de Laragne-Montéglin est une structure existante depuis plus de 20 ans. Elle est symbolique du travail en réseau qui peut s’exercer sur un territoire rural comme les Hautes-Alpes, avec un maillage intercommunal de 6 MSAP sur la Communauté de communes du Sisteronais Buech, dont 4 situées dans le département des Hautes-Alpes.

L’État tient à souligner le travail de qualité effectué par l’ensemble des structures et continuera d’accompagner les Maisons de Services au Public dans le processus de transformation en Maisons France Service durant les deux années à venir.