Communiqués de presse 2018

Contenu

La forêt de Boscodon obtient le label « Forêt d’exception® »

 

Lancé en 2007 par l’Office National des Forêts, ses ministères de tutelle et la Fédération nationale des Communes forestières, le label « Forêt d’exception® » a pour objectif de constituer un réseau de référence en matière de gestion durable du patrimoine forestier et de faire de ces forêts labellisées des leviers du développement économique local.

Une délégation du comité de pilotage de la démarche « Boscodon, Forêt d’exception » a présenté et défendu la candidature devant le Comité national d’orientation forêt d’exception (CNOFE) en juin 2018, en vue de l’obtention de ce label.

Présélectionnée en 2008, avec 16 autres sites en France, la forêt de Boscodon a obtenu un avis favorable du CNOFE le 11 juin 2018. C’est ce 3 septembre 2018 que le directeur général de l’ONF, Christian DUBREUIL, autorise officiellement la labellisation « Forêt d’exception® » pour les cinq prochaines années pour Boscodon.

Une cérémonie nationale de remise du label est programmée au 27 novembre prochain sur site, sur la commune de Crots.

Le projet mené autour de la labellisation de Boscodon doit permettre de développer le potentiel d’innovation et d’expérimentation pour de nouvelles pratiques d’accueil, de tourisme et de gestion durable de la forêt.

Cécile BIGOT-DEKEYZER, préfète des Hautes-Alpes, se félicite du choix fait par l’Office National des Forêts, qui fait entrer ce lieu séculaire d’une très grande richesse environnementale au sein d’un réseau de sites exemplaires, où des politiques de développement durable sont menées.

Un patrimoine riche à préserver et partager

Bien national depuis la Révolution Française, l’ancienne forêt monastique, cédée en 1132 par Guillaume de Montmirail aux créateurs de l’Abbaye de Boscodon, a été étendue et reboisée par l’État lors d’un programme de Restauration des terrains de montagne à la fin du XIXème siècle. Elle abrite aujourd’hui, sur ses 878 hectares, des sapins pectinés, des mélèzes d’Europe, des épicéas communs, des pins à crochets, et des pins sylvestres situés entre 980 et 2.400 mètres d’altitude.

Le bois de sapin de Boscodon est très recherché, car il est notamment utilisé pour la charpente. Le mélèze est quant à lui valorisé sous forme de charpente, de parquet, de bardage et pour la construction d’ouvrages en bois pour la Restauration des terrains de montagne (RTM) ou d’aménagements extérieurs.

La forêt de Boscodon abrite aussi une biodiversité exceptionnelle en faune et en flore. On peut notamment y observer le Tétras-lyre, le Chamois, la Marmotte et 134 espèces de plantes y ont été recensées en 2000. Elle fait partie de la zone d’adhésion du Parc national des Écrins. Elle est aussi concernée par un site Natura 2000 et par une ZNIEFF de type 1 (Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique). Ces zonages attestent de la présence d’une biodiversité exceptionnelle et constituent autant d’outils mobilisés pour la préserver.

Le territoire est aussi en partie protégé par la loi Montagne et la loi Littoral.

La forêt de Boscodon domine le lac de Serre-Ponçon, sur la commune de Crots, proposant bon nombre de randonnées. Ainsi, cette forêt exceptionnelle attire chaque année plus de 70.000 visiteurs. Le label « Forêt d’exception® » contribuera ainsi à pérenniser et intensifier l’attrait touristique de ce site maintenant reconnu officiellement.