Communiqués de presse 2014

Contenu

La louve dont le cadavre était découvert dans le Queyras le 12 mai 2014, n’a pas été empoisonnée

 

La louve dont le cadavre était découvert dans le Queyras le 12 mai 2014, n’a pas été empoisonnée.
Les analyses effectuées par la Direction des Services Vétérinaires n’ont révélé la présence d’aucune substance toxicologique, excluant l’hypothèse d’un empoisonnement de l’animal. Consultez le communiqué de presse.

 
 

Documents associés :