Actualités Préfecture

Contenu

Lancement du plan anti hold-up

 

Jeudi 7 décembre 2017, Raphaël BALLAND, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Gap et Emmanuel EFFANTIN, Directeur des services du Cabinet de la préfecture, ont présenté le plan anti hold-up en présence du Directeur départemental de la Sécurité publique et du Colonel, Commandant le Groupement de Gendarmerie départementale aux acteurs économiques et aux collectivités territoriales du département.

 

L’opération dite « anti hold-up » est mise en place du 1er décembre au 17 janvier 2018 inclus.

Cette rencontre a permis d’exposer le dispositif de sécurisation des fêtes de fin d’année aux commerçants du département en complément des mesures déjà mises en œuvre dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Mise en place du 1er décembre au 17 janvier 2018 inclus, l’opération dite « anti hold-up » concerne en particulier :

  • la surveillance des établissements financiers publics ou privés y compris ceux du Trésor public et de la Poste, des professionnels « à risque » (transports de fonds, bijouteries, débits de tabac, parfumeries, commerces de bouche, stations-service) ainsi que des commerces de proximité susceptibles de faire l’objet d’attaques à main armée.
  • le renforcement de la protection des grandes surfaces de distribution, centres commerciaux, galeries marchandes et des magasins de moyenne et petite distribution, de même que des marchés de Noël et des parcs de stationnement avoisinants.

Il a été rappelé d’une part que la Banque de France assure des formations gratuites à l’attention des commerçants concernant la détection des faux billets et, d’autre part, qu’un dispositif Alerte Commerces permet de lutter contre les vols dont sont victimes les commerçants, particulièrement vulnérables durant les périodes de fêtes.

Ce dispositif permet d’informer les chefs d’entreprise par SMS de faits délictueux venant de se produire dans un commerce situé à proximité. Certains délits étant reproduits dans différents commerces en un laps de temps réduit, une diffusion rapide de l’alerte permet de renforcer la vigilance des commerçants et d’éviter ainsi la réitération des faits.

L’adhésion à ce dispositif est gratuite. Il suffit de s’inscrire auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie, ou directement sur le site www.alertecommerces05.com.

Les forces de l’ordre, en liaison constante avec les polices municipales, porteront également leurs efforts sur la lutte contre les cambriolages de résidences inoccupées et d’établissements commerciaux ou industriels en-dehors des heures d’activité. À ce titre, les commerçants sont invités à la plus grande vigilance.

Afin de lutter plus efficacement contre les atteintes aux biens et aux personnes et répondre au besoin de conseils en sécurité, les référents sûreté ainsi que les correspondants territoriaux de la police et de la gendarmerie nationale se tiennent à disposition des commerçants.

Par ailleurs, en cas d’agression ou de vol au sein d’un commerce, il a été rappelé la nécessité de ne pas intervenir soi-même face à des individus armés, mais d’appeler immédiatement « police secours » en composant le 17. Il est également recommandé de « geler » les lieux jusqu’à l’arrivée des enquêteurs, en évitant de toucher tout objet susceptible d’avoir été manipulé par les malfaiteurs, afin de préserver au mieux les preuves que tenteront de recueillir les techniciens de la police scientifique dans les meilleurs délais.

Les différentes manifestations et animations prévues autour des lieux de rassemblement (commerces, marchés de Noël, lieux de culte, etc.) nécessitent enfin une attention particulière et la vigilance de tous.


Consultez le communiqué de presse (format pdf - 156.8 ko - 12/12/2017) .