Actualites

Contenu

Le développement économique par le tourisme

 

La journée d’échanges organisée le lundi 30 septembre 2013 au théâtre du Briançonnais par le Sous-Préfet de Briançon en partenariat avec la chambre de commerce et d’industrie des Hautes-Alpes, a connu un franc succès (160 participants). Elle réunissait les acteurs économiques (investisseurs, banques et socio-professionnels) les élus et les services de l’Etat. Son objectif était de réflechir à une nouvelle stratégie de développement touristique.

 

La journée d’échanges organisée le lundi 30 septembre 2013, au théâtre du Briançonnais, par le Sous-Préfet de Briançon en partenariat avec la chambre de commerce et d’industrie des Hautes-Alpes, a connu un franc succès (160 participants). Elle réunissait les acteurs économiques (investisseurs, banques et socio-professionnels) les élus et les services de l’Etat. Son objectif était de réflechir à une nouvelle stratégie de développement touristique.
Les interventions d’Emmanuelle MARCELPOIL, chercheuse à l’IRSTEA de Grenoble, et de Patrick ARNAUD (SCV) ont permis de rappeler les enjeux de l’attractivité du territoire et de la rénovation des friches touristiques.
L’intervention de Jean BERTHIER d’Atout France a mis en lumière que la montagne n’était que la troisième destination de vacances des Français après la mer, la campagne et le tourisme urbain de proximité ; l’enjeu est donc d’attirer de nouveaux clients et surtout des étrangers (ils ne représentent que 9% des touristes dans le 05). Il a par ailleurs présenté les contrats de destination, outils innovants de développement touristique destinés à fédérer l’ensemble des acteurs publics et privés pour promouvoir une destination touristique.
Les tables rondes de l’après-midi ont porté sur l’attractivité du territoire, la qualité de l’emploi et la nécessaire diversification de l’offre touristique selon un stratégie "4 saisons".

Parmi les pistes dégagées :

  • centrer la stratégie de développement touristique sur le produit, proposer une offre diversifiée et rénovée ;
  • avoir un projet de territoire qui dépasse le cadre d’une station ;
  • mutualiser les moyens ;
  • scénariser le territoire et mettant davantage en valeur ses sites emblématiques ;
  • renforcer la communication pour capter davantage de clientèle internationale ;
  • développer la coopération transfrontalière avec l’Italie.

La méthode : travailler ensemble en définissant une stratégie commune haut-alpine avec un plan d’action sur trois ans.
Un COPIL "contrat de destination 05", composé du Conseil Régional, du Conseil Général et de l’Etat (Sous-Préfet de Briançon), sera mis en place sous un mois, avec pour objectif d’obtenir les signatures du contrat avant fin 2014. Il se transformera en comité de suivi après la signature.

Cette démarche s’inscrit dans le plan d’action 2013 du service public de l’emploi de l’arrondissement de Briançon animé mensuellement par le Sous-Préfet. Elle positionne les services de l’Etat comme facilitateurs et accompagnateurs du développement économique.