Communiqués de presse 2018

Contenu

Le Gouvernement confirme l’accélération du déploiement de la couverture mobile dans les Hautes-Alpes

 

L’aménagement numérique des territoires constitue une priorité essentielle pour le Gouvernement. Le 6 décembre dernier, la Ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales Jacqueline GOURAULT et le Ministre délégué chargé de la Ville et du Logement Julien DENORMANDIE ont confirmé la liste des sites qui seront équipés en antenne 4G pour la téléphonie mobile.

 

4 ont été retenus pour les Hautes-Alpes, situés sur les communes de Saint-Auban-d’Oze, de Saint-André-d’Embrun, de Guillestre et de Montmaur.

Ces 4 sites s’ajoutent à une première liste de 9 sites arrêtée le 4 juillet 2018 pour l’équipement en émetteurs 4G des communes de L’Argentière-la-Bessée (2), Ristolas (1), La Chapelle-en-Valgaudemar (3), Les Orres (2) et Orcières (1).

La préfète des Hautes-Alpes, Cécile BIGOT-DEKEYZER, est activement engagée, avec la mission nationale France Mobile, dans l’amélioration de la couverture mobile sur le territoire national et tout particulièrement dans les Hautes-Alpes. La préfète avait d’ailleurs présidé le mardi 24 juillet 2018 le premier comité de pilotage du programme départemental d’amélioration de la couverture de téléphonie mobile, marqué par la présence de Zacharia ALAHYANE, directeur de la mission nationale France Mobile.

« Il est nécessaire que nos territoires ruraux bénéficient des meilleurs services numériques existants car le haut-débit mobile est aujourd’hui essentiel pour communiquer, pour travailler, pour se divertir. La couverture mobile améliorée dans les Hautes-Alpes concernera tout le monde, les habitants, les entrepreneurs et les vacanciers. C’est un outil majeur de développement économique et social », se félicite Cécile BIGOT-DEKEYZER.

Pour rappel, le Président de la République a fixé des objectifs ambitieux lors de la première Conférence des Territoires du 17 juillet 2017 : garantir l’accès de tous les citoyens à un meilleur débit en 2020, doter l’ensemble des territoires de la République de réseaux très haut débit d’ici la fin 2022 et généraliser une couverture de téléphonie mobile de qualité pour tous les Français.

Le Gouvernement et les opérateurs mobiles sont parvenus en janvier 2018 à un accord structurant et contraignant au terme duquel les opérateurs sont notamment tenus de couvrir, sur leurs fonds propres, 5 000 nouveaux sites (dont une partie sera mutualisée) dans le cadre d’un dispositif dit de « couverture ciblée » pour l’accès à la 4G. Ces sites font l’objet de listes arrêtées annuellement au niveau national par le Gouvernement, à un rythme de 600 à 800 nouveaux sites par an les prochaines années.