Actualités Préfecture

Contenu

Le grand débat national dans les Hautes-Alpes

 

À l’initiative du président de la République, le Gouvernement a engagé, à partir du mardi 15 janvier et jusqu’au 15 mars 2019, un grand débat national permettant à toutes et tous de débattre de questions essentielles pour les Français, autour de quatre thèmes qui couvrent des grands enjeux de la nation : la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté.

 

Le grand débat national est une démarche inédite de consultation de tous les concitoyens, devant leur permettre de témoigner, d’exprimer leurs attentes, mais aussi leurs propositions de solutions.

Le Président de la République vient d’adresser à tous les Français une lettre qui fixe le cadre et les objectifs du débat et le Premier ministre a détaillé les modalités de mise en œuvre de cet exercice pour notre pays. Lire la lettre aux Français.

Comment participer au grand débat national ?

  • Les cahiers de doléances
    De nombreux maires des Hautes-Alpes ont déjà mis à disposition des cahiers ou formulaires d’expression citoyenne pour recueillir la parole des concitoyens. Ils seront ensuite transmis à la Mission grand débat national.
  • Les réunions d’initiative locale
    Chaque citoyen, collectif, ou association peut organiser un débat sur son territoire. Ces réunions permettront à chacun de débattre, de se faire entendre et de convaincre. Le site www.granddebat.fr permet d’inscrire sa réunion et ainsi chaque personne pourra prendre connaissance des débats organisés près de chez lui.
Liste non exhaustive. Apparaissent que les réunions dont la préfecture a connaissance.


  • Les stands de proximité
    Pour permettre à un large public de participer à ce grand débat national, des stands de proximité seront installés dans les prochains jours sur les lieux de passage, sur la voie publique, pour accueillir les citoyens qui souhaitent faire des propositions ou exprimer des revendications.
  • Le site du grand débat
    Dès le 21 janvier 2019, il sera aussi possible d’exprimer ses attentes directement en ligne sur le site internet du grand débat national.

La plateforme www.granddebat.fr propose aussi :

- un kit méthodologique : un mode d’emploi des réunions locales proposant un déroulé, les démarches à suivre de la création à la restitution d’une réunion, les bonnes pratiques pour animer et organiser une réunion ;

- des fiches de présentation des thèmes mis au débat (chacun des quatre thèmes proposés dispose d’une fiche présentant des éléments de contexte, des points de débat et une troisième partie qui servira de modèle de compte-rendu sur la base de questions fermées et ouvertes) ;

- des fiches thématiques et des « kits territoriaux » permettront d’éclairer les réflexions collectives durant les réunions.

Un numéro vert (0 800 97 11 11) est également mis à la disposition des citoyens.

Quelle neutralité et impartialité ?

Pour assurer la réussite de ce débat, il est nécessaire de l’organiser dans des conditions qui garantissent sa neutralité et son impartialité. Une mission du grand débat national* a été créée et est placée sous l’autorité du Premier ministre. Dans chaque préfecture, un référent du grand débat national a été désigné pour être un interlocuteur privilégié : Agnès CHAVANON, secrétaire générale de la préfecture et sous-préfète de l’arrondissement de Gap, pref-granddebat@hautes-alpes.gouv.fr.

Au nom du Gouvernement, la mobilisation des différents acteurs pour le grand débat sera assurée par Emmanuelle WARGON, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, et par Sébastien LECORNU, Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé des Collectivités territoriales.

Pour garantir l’indépendance du grand débat, un collège de garants a été désigné. Indépendants du Gouvernement et reconnus pour leur engagement au service de l’intérêt général, ils s’assureront de l’impartialité et de la transparence de la démarche. Ils veilleront à la régularité de la méthode et à celle des travaux d’analyse et de synthèse des contributions recueillies. Ce collège des garants est composé de cinq membres - deux désignés par le gouvernement et trois désignés respectivement par le président de l’Assemblée nationale, le président du Sénat et le président du Conseil économique, social et environnemental : Guy CANIVET, Isabelle FALQUE-PIERROTIN, Jean-Paul BAILLY, Pascal PERRINEAU et Nadia BELLAOUI.

En outre, le Gouvernement va proposer à toutes les formations politiques représentées à l’Assemblée nationale ou au Sénat de participer à un comité de suivi chargé de veiller au plein respect du principe de pluralisme.

Téléchargements

La lettre aux Français
La Charte du grand débat
Le kit méthodologique pour organiser un débat
Le dossier de presse (format pdf - 2.4 Mo - 18/01/2019)

*Grand Débat National
BP 70.164
75326 PARIS CEDEX 07