L’égalité entre les femmes et les hommes

Météo France a placé le département des Hautes-Alpes en Vigilance Orange « Pluie Inondation - Avalanche ».

Contenu

Le Plan Interministériel en Faveur de l’Égalité Professionnelle entre les Femmes et les Hommes 2016 - (...)

 

Le premier Plan interministériel en faveur de l’égalité professionnelle s’inscrit dans la continuité des grandes avancées en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au travail, marquées par la loi Roudy de 1983, la loi Copé-Zimmermann de 2011 et la loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes adoptée en 2014.

Un arsenal législatif et réglementaire robuste existe aujourd’hui. De nombreux outils - relevant aussi bien d’une démarche d’accompagnement, de sanction ou de valorisation - existent pour assurer l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’environnement professionnel.

Mais l’État reste pleinement mobilisé car ces inégalités perdurent sous de multiples formes : une concentration des femmes dans quelques filières professionnelles, des difficultés d’accès aux postes à responsabilités, des écarts de rémunération toujours importants et des temps partiels encore majoritairement occupés par des femmes. Le rapport sur le coût économique des discriminations publié en septembre 2016 par France Stratégie montre qu’être une femme est le premier facteur d’inégalités dans l’environnement professionnel.

C’est pourquoi ce premier Plan interministériel en faveur de l’égalité professionnelle a pour ambition de s’attaquer aux inégalités structurelles qui perdurent entre les femmes et les hommes en matière d’emploi. Il bénéficie d’un engagement fort du Gouvernement qui poursuit et développe des réformes en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, d’articulation entre vie professionnelle et vie personnelle et de lutte contre le sexisme.

Grâce à ce plan, il sera possible de :

  • ANCRER l’égalité professionnelle comme une politique publique à part entière ;
  • DIFFUSER les outils et les bonnes pratiques, et garantir l’accès au droit ;
  • ÉVALUER les dispositifs mis en place par les différents ministères ;
  • MODERNISER notre action commune.

Chacun des ministères, et des administrations qui y sont attachées, sont parties prenantes de ce plan : ils sont appelés à en assurer la mise en œuvre de manière transversale au cours des quatre prochaines années, à l’évaluer et à prévoir les évolutions nécessaires.

La progression des femmes dans le milieu professionnel requiert une interaction vertueuse entre une diversité d’actrices et d’acteurs : pouvoirs publics, employeur.se.s, partenaires sociaux, associations, familles. Ce plan offre une vision complète et transversale de la politique d’égalité professionnelle menée par l’État et structure les relations entre les différentes parties prenantes pour nourrir la mobilisation et assurer une action efficace.

Les discriminations et le manque de mixité ont un coût social et économique inacceptable pour notre société. L’égalité professionnelle est un formidable levier de développement, mais également, et avant toutes choses, une exigence pour notre République. L’ensemble des ministères s’y engagent à travers ce plan.

Consultez le Le Plan interministeriel en faveur de l’égalite professionnelle entre les femmes et les hommes (format pdf - 692.5 ko - 03/11/2016)