Actualités Préfecture

Contenu

Le Rallye de Monte-Carlo dans les Hautes-Alpes : la sécurité avant tout !

 

Le département des Hautes-Alpes a accueilli les 21, 23 et 24 Janvier 2015 le Rallye Monte-Carlo, épreuve inscrite au calendrier du championnat du monde des rallyes.

Pour que cet événement soit pleinement réussi et que cette grande fête sportive et populaire soit un véritable succès, les services de l’État, les collectivités locales et les organisateurs ont travaillé durant des semaines afin d’assurer la sécurité de cet événement.

L’organisation d’une manifestation d’une telle envergure ne peut laisser place à l’improvisation. Un important travail d’anticipation et de programmation a été conduit en amont, lequel a donné lieu à de nombreuses réunions organisées par le Préfet des Hautes-Alpes.
Alors que les services de la Sous-Préfecture de Briançon ont instruit le dossier d’autorisation de cette manifestation sportive, la Préfecture a, pour sa part, élaboré puis veillé à la mise en place du dispositif de sécurité.

Cet événement sportif a représenté un temps fort pour les services en charge de la sécurité civile et de la sécurité publique et nécessité la mise en place d’un dispositif de gestion adapté afin d’assurer les meilleures conditions possibles de sécurité pour les spectateurs, les usagers de la route et les concurrents.

Trois groupes de travail ont ainsi été constitués :

  • Le groupe « gestion de la circulation » animé par le Colonel, Commandant de Groupement de Gendarmerie des Hautes-Alpes, était chargé de proposer, puis mettre en œuvre, en liaison avec les gestionnaires de voiries et les départements voisins (Drôme, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes Maritimes) toutes les mesures en vue de la sécurité de la circulation et du stationnement autour et sur le parcours du Rallye (en particulier sécurité des spectateurs sur les épreuves spéciales) ;
  • Le groupe « gestion des secours » animé par le Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours a préparé et mis en place en lien avec l’Automobile Club de Monaco, organisateur de cette manifestation, le dispositif de secours à personnes le long du parcours ;
  • Le groupe « Circulation et sécurité dans l’agglomération de Gap », animé par la Mairie de Gap en liaison avec le Directeur Départemental de la sécurité Publique et le Conseil Général, a élaboré et réalisé le positionnement des moyens et des équipes dans de vastes espaces dédiés mais aussi organisé les flux de circulation en ville.

L’objectif : ne rien laisser au hasard pour que le jour J tout soit prêt pour accueillir dans les conditions optimales le Rallye de Monte Carlo. De nombreux messages ont été diffusés sur les restrictions de circulation et déviations (PMV, presse locale, site internet) et sur les consignes de sécurité à respecter par les spectateurs.
(photo 1 : réunion des Groupes de travail )

Le Rallye Monte Carlo : un énorme défi en ce qui concerne la sécurité

Un important dispositif de sécurité et de secours a été déployé durant les trois journées dans les Hautes-Alpes. Une mobilisation sans faille des services de l’État a permis d’assurer le bon déroulement des épreuves et de garantir la sécurité de chacun : spectateurs, concurrents, usagers de la route. Les forces de sécurité et de secours : gendarmes, policiers, sapeurs-pompiers étaient positionnés tout au long du parcours, prêts à intervenir, chacun dans son domaine : circulation, stationnement, sécurité publique, secours à personnes. Cette importante mobilisation a été organisée en synergie avec l’Automobile Club de Monaco, qui a déployé d’importants moyens humains et techniques sur le terrain.

Le Poste de Commandement Opérationnel (PCO), chargé de coordonner l’ensemble des services et acteurs locaux concernés, a été activé, sous l’autorité du Préfet, durant les 3 jours de passage du rallye. Il réunissait un représentant de chacun des services concernés par les problèmes de sécurité : SDIS, Police, Gendarmerie, SAMU, Conseil Général, Direction Départementale des Territoires, préfecture (service interministériel de défense et de protection civile, service départemental de la communication interministérielle) ainsi qu’un représentant de l’Automobile Club de Monaco. Cette structure de commandement, installée au cœur même du parc d’assistance, était en lien direct avec le PC Course à Monaco.

Le PCO était activé une heure avant le départ du premier concurrent et levé une heure après la fin de chaque épreuve spéciale. Afin d’anticiper d’éventuelles difficultés météorologiques, une audio-conférence permettait aux maires des communes concernées par les épreuves et aux membres du PCO de connaître les conditions météo déterminantes pour la physionomie de la course, grâce à l’expertise de la station de Briançon.


Le passage du Rallye Monte-Carlo a par ailleurs été l’occasion pour la Préfecture de mener une action de sensibilisation à la Sécurité Routière auprès des très nombreux spectateurs et amateurs de sport automobile. Grâce à la mobilisation et l’implication des Intervenants Départementaux de la Sécurité Routière et du Coordinateur de la Sécurité Routière de la Préfecture, cette opération a rencontré un grand succès. Un quizz de 10 questions sur les règles du Code de la Route a été rempli par près de 400 personnes qui sont reparties avec un sac SAM (dès 7 bonnes réponses). Par ailleurs, une distribution d’éthylotests chimiques était effectuée tout au long de la journée par l’équipe SAM et un espace dédié aux enfants était animé au sein du stand.