Actualités Préfecture

Contenu

Manifestation au col de Montgenèvre : la préfète condamne des actions violentes inacceptables

 

Environ 100 à 150 manifestants se sont livrés à des violences inacceptables samedi 22 septembre après-midi, à la frontière franco-italienne, au col de Montgenèvre.

Cécile BIGOT-DEKEYZER, préfète des Hautes-Alpes, condamne ces violences avec la plus grande fermeté. Visage masqué pour la plupart d’entre eux, les manifestants ont attaqué les forces de gendarmerie avec des jets de pierre tendus avec des frondes, lancé des fioles d’acide, utilisé des explosifs agricoles et artisanaux. Aucune personne n’a toutefois été blessée.

Ces individus ont en revanche dégradé le golf de Montgenèvre et un canon à neige. Ces personnes, originaires de différents pays (italiens, espagnols, allemands, français…) participent à l’opération Passamontagna qui se déroule depuis le 19 septembre à la frontière franco-italienne des Hautes-Alpes. Elles s’étaient déjà livrées à des actions violentes contre les forces de l’ordre italiennes et à une tentative d’action au col de l’Échelle le 21 septembre dernier.

La préfète salue l’action des forces de l’ordre qui ont fait face à ces manifestants déterminés à aller à l’affrontement, et agi avec un sang froid remarquable.


Consultez le communiqué de presse (format pdf - 84.7 ko - 23/09/2018) .