Actualités Préfecture

Météo France a placé le département des Hautes-Alpes en vigilance Orange "Neige, Précipitations et Avalanches".

Contenu

Opération de Fin d’Année : Bilan d’étape

 

Les fêtes de fin d’année représentent un enjeu économique important. L’intense activité commerciale conduit les services de l’État à renforcer la surveillance du marché pour assurer la meilleure protection possible du consommateur.

 

L’Opération de Fin d’Année, opération d’ampleur nationale entamée mi-novembre, se prolongera jusqu’à mi-janvier 2016. La Direction de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDSCPP), chargée de cette mission dans les Hautes-Alpes, a orienté ses contrôles en priorité vers la distribution et les prestataires de services.

Lors de leurs visites, les inspecteurs accordent une attention particulière au respect de :
la sécurité sanitaire des aliments
la conformité des biens de consommation courante
la bonne information sur les produits et services (notamment à la parfaite application du règlement UE N°1169-2011 dit INCO relatif à l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires et à l’indication des allergènes).

Un premier bilan d’étape est dressé au 16 décembre 2015 avec plus de 45 opérateurs contrôlés (Restaurants, Traiteurs, Bouchers, Boulangeries, Marchés forains et de Noël, Magasins de producteurs locaux, Coiffeurs et Parapharmacies).

Ainsi, 17 anomalies ont été relevées (soit près de 40% des contrôles) engageant les suites suivantes : 10 avertissements, 1 injonction administrative, 2 procès-verbaux et 4 amendes administratives. Il est à préciser que les anomalies relevées concernent essentiellement le non-respect des règles d’étiquetage des produits alimentaires (notamment méconnaissance du règlement INCO), des non-conformités sur les cartes de vins, les allégations de santé et l’indication des prix ou le non-respect des règles générales d’hygiène.

Ces chiffres, à mi-parcours des opérations de contrôles de fin d’année, démontrent que la période est propice à un relâchement dans la maîtrise des processus de contrôle de la qualité des produits et des services, justifiant, s’il en était besoin, le besoin de reconduire chaque année l’opération pour la bonne protection du consommateur.


Consultez le communiqué de presse (format pdf - 15.9 ko - 17/12/2015) .