Communiqué de presse 2020

Contenu

Organisation de la garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

 

Afin de lutter contre la propagation du virus COVID-19, le Président de la République a annoncé ce jeudi 12 mars la fermeture des crèches et des établissements scolaires dès lundi prochain.

Cette fermeture ne concerne que les élèves, l’ensemble des personnels éducatifs seront présents chaque jour afin d’assurer la continuité pédagogique via les moyens numériques : Centre national d’enseignement à distance, dispositif École à la maison, Espace numérique de travail, devoirs par courriels, etc.

Pour les parents plusieurs dispositifs sont possibles en lien avec leur employeur : télétravail, arrêt de travail, activité partielle, congés exceptionnels, ou aménagement du temps de travail.

Un accueil pour les personnels indispensables à la gestion de la crise

Martine CLAVEL, préfète des Hautes-Alpes, a transmis un courrier à l’ensemble des maires ce samedi pour les informer de l’accueil des enfants des agents dont la présence à leurs postes est indispensable à la gestion de la crise :

• Personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, centre de santé, soins de suite et de réadaptation (SSR), hospitalisation à domicile…

• Personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, instituts médico-éducatifs, unités de soins longue durée, foyers autonomie, maisons d’accueil spécialisées, services de soins infirmiers à domicile, foyer d’accueil médicalisé…

• Professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et dépendantes…

• Personnel chargé de la gestion de l’épidémie des Agences régionales de santé, des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.

Ainsi, durant les plages horaires où ils n’auraient aucune autre solution de garde, ces personnels pourront laisser leurs enfants dans leurs établissements habituels (crèches, écoles et collèges). La préfète a ainsi demander aux maires d’assurer la continuité du service de restauration scolaire.

Ces agents devront justifier de leur métier par une carte professionnelle, ou un bulletin de salaire.

Chaque regroupement ne pourra dépasser le nombre de 10 enfants par mesure de précaution sanitaire, et cela dans toutes les circonstances (salles de classe, cours de récréation, cantines…) Il s’agit d’un seuil définit par les scientifiques en dessous duquel les risques de propagation du virus sont moindres.

Bien évidemment, l’ensemble des locaux utilisés devront être nettoyés régulièrement afin de limiter la propagation du virus et les gestes barrières scrupuleusement respectés, notamment le lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon.


Téléchargez le communiqué de presse (format pdf - 550.3 ko - 14/03/2020) .