Communiqué de presse 2020

Contenu

Point de situation dans les Hautes-Alpes

 

L’épidémie de coronavirus se poursuit et le nombre de cas confirmés continue d’augmenter dans les Hautes-Alpes.

Le décompte quotidien des nouveaux cas est désormais réalisé par l’agence nationale Santé publique France dans son bulletin quotidien.

Au 28 mars 2020, le département des Hautes-Alpes compte :
• 32 personnes hospitalisées ;
• 7 personnes en réanimation ;
• 1 personne résidant dans le département, âgée de 60 ans, décédée dans le cadre de l’épidémie Covid-19.

Il est rappelé que les Hautes-Alpes ont été identifiées depuis le 19 mars 2020 en zone de circulation active du virus comme l’ensemble du territoire depuis le 26 mars. Les contacts des personnes positives au Covid-19 ne sont donc plus systématiquement recherchés.

Enfin, l’ensemble du système de santé est mobilisé dans la lutte contre la pandémie coronavirus Codiv-19 et adapte de manière permanente sa réponse sanitaire et opérationnelle en fonction de l’évolution de la situation.

Rappel des recommandations à suivre pour la population

Pour limiter la propagation de l’épidémie, la mesure la plus efficace est la plus simple, elle repose sur la responsabilité individuelle, c’est-à-dire : respecter les règles du confinement et les gestes barrières.
Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
• Se laver les mains très régulièrement
• Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
• Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
• Éviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts
• Se distancier d’au moins un mètre de chaque autre personne autour de soi

Aérer son logement deux à trois fois par jour pour renouveler l’air

En ces temps de restriction des sorties nécessaire à la limitation de la propagation du virus Covid- 19, pensez à la qualité de l’air intérieur de votre logement.

Le maître mot est d’aérer son logement régulièrement, au minimum 2 à 3 fois par jour pendant 5 à 10 minutes, surtout en cette période d’utilisation importante de gel hydro-alcoolique. De manière générale, un manque de renouvellement d’air à l’intérieur des bâtiments est plutôt propice à la contagion entre les personnes. Si un système de ventilation mécanique est présent, il ne faut donc pas boucher les entrées d’air situées au niveau des fenêtres et les bouches d’extractions des pièces humides.


Téléchargez le communiqué de presse (format pdf - 541.4 ko - 29/03/2020) .