Actualités des services de l’État

Depuis janvier 2020, une épidémie de Coronavirus COVID-19 s’est propagée depuis la Chine.
Retrouvez l’ensemble des informations actualisées sur la rubrique dédiée en cliquant ici.

Contenu

Présentation de la Sécurité du Quotidien

 

Cécile BIGOT-DEKEYZER, Préfète des Hautes-Alpes, et le Commissaire Joël-Patrick TERRY, Directeur départemental de la sécurité publique des Hautes-Alpes, ont présenté le nouveau dispositif de Sécurité du Quotidien (SQ) en présence des élus de la ville de Gap et de la police municipale, de la gendarmerie nationale et des partenaires acteurs de la sécurité publique (associations œuvrant dans le domaine de la prévention et de l’aide aux victimes, éducation nationale). Cette rencontre avait principalement pour objet de présenter la déclinaison locale de la SQ sur la ville de Gap - une réunion avait également eu lieu à Briançon le 19 juin dernier.

Après une période de concertation pour chaque policier et chaque gendarme dès le mois d’octobre 2017, la Police de Sécurité du Quotidien a été lancé le 8 février 2018. Avec la Police de Sécurité du Quotidien, le Gouvernement s’était dès lors engagé dans une évolution des missions de la police et de la gendarmerie pour répondre à la première préoccupation des français : la sécurité. Ainsi, l’objectif de cette démarche est de permettre que l’évolution des missions de la police nationale et de la gendarmerie nationale sur le terrain soient au plus proche des besoins et attentes des citoyens.

Un an après le lancement de cette nouvelle doctrine, le Gouvernement souhaite aujourd’hui une généralisation du dispositif de Sécurité du Quotidien sur l’ensemble du territoire français. Il s’agit alors de :

  • Mieux prendre en compte les attentes des citoyens et des élus ;
  • Mieux appréhender les besoins en matière de sécurité ;
  • Créer un véritable réseau partenarial pour répondre aux enjeux de sécurité afin de déterminer, collégialement, des solutions concrètes et rapides pour y répondre.

Ainsi, la Sécurité du Quotidien est déclinée selon un processus uniforme au niveau national, qui repose sur 5 piliers :

  1. Une sectorisation du territoire - dans les Hautes-Alpes en zone police, 3 secteurs ont été définis pour la ville de Briançon ainsi que pour la ville de Gap ;
  2. La désignation d’un référent par secteur ;
  3. La mise en place d’un groupe de partenariat opérationnel par secteur ;
  4. La mise en place d’une méthode de résolution de problèmes suite à un diagnostic partenarial partagé ;
  5. La mise en place d’un suivi et d’une évolution selon une périodicité mensuelle.

Cette nouvelle démarche doit ainsi permettre de renforcer les relations directes entre les service de police et de gendarmerie avec la population, notamment à travers la mise en place d’un travail coopératif entre les acteurs politiques, institutionnels et associatifs œuvrant dans le domaine de la prévention et de l’aide aux victimes. La Sécurité du Quotidien, c’est une philosophie d’action visant à la résolution concrète des problèmes de sécurité de la population et à l’élaboration de réponses sur mesure.


La police nationale se remet en question pour mieux vous servir ! À ce titre, elle lance une grande enquête nationale - EQP 19 - afin de savoir ce que vous pensez de l’institution et ce que vous en attendez.

Cette grande "enquête nationale sur la qualité du lien police population" est menée par l’université de Savoie et vise à recueillir l’avis de dizaines de milliers de personnes sur leur lien actuel avec la police nationale sur l’ensemble du territoire. Les résultats de l’enquête permettront de situer et valider les axes d’efforts que l’institution devra améliorer.

Téléchargez le formulaire de contact - Enquête de satisfaction PSQ (format pdf - 129.5 ko - 24/06/2019) .

Le formulaire peut déposé dans votre commissariat ou transmis par voie dématérialisée à l’adresse psq05@interieur.gouv.fr . Vous pouvez également utiliser cette boîte mail pour faire part, par exemple, d’une problématique identifiée sur votre secteur de résidence.