Communiqués de presse 2018

Contenu

Programme "Action coeur de ville" : Gap et Briançon bénéficieront d’une convention de revitalisation de leur (...)

 

Dans le cadre du programme "Action coeur de ville", le Gouvernement a sélectionné 222 villes moyennes qui seront accompagnées dans des projets ambitieux d’aménagement et de restructuration de leur coeur de ville, afin d’améliorer les conditions de vie des habitants et conforter leur rôle de moteur de développement du territoire.

 

Dans le département des Hautes-Alpes, les villes de Gap et Briançon, portées et soutenues auprès du Ministre de la Cohésion des territoires par Pierre DARTOUT, Préfet de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et Cécile BIGOT-DEKEYZER, Préfète des Hautes-Alpes, ont été retenues pour bénéficier de cet appui.

Gap, principal pôle d’attractivité du département, sera accompagnée dans son objectif d’améliorer l’attractivité de son cœur de ville. Dans le domaine du logement, la reconversion du bâtiment de la providence et le projet du carré de l’imprimerie permettront de développer le logement social et de requalifier de l’habitat dégradé ou énergivore. La requalification des espaces publics, la redynamisation du commerce ou de la mobilité (pôle multimodal près de la gare, poursuite du développement des voies cyclables, etc.) ainsi que le développement de la SMART City font l’objet des axes de travail également retenus dans cette démarche.

Briançon est un pôle d’attractivité structurant pour le nord du département. La ville sera accompagnée dans ses projets de renouvellement urbain de la zone dite "coeur de ville", avec la création de 800 logements de commerces et d’équipements publics. L’ensemble des projets d’amélioration de la ville haute et de redéfinition des liaisons et déplacements entre les différentes polarités de la ville (gare, ville haute, ville basse) ont également été retenus dans cette démarche.

L’appui aux projets de chaque commune repose sur des cofinancements apportés par les partenaires : plus de 5 milliards d’euros mobilisés sur 5 ans, dont 1 Md€ de la Caisse des dépôts en fonds propres, 700 M€ en prêts, 1.5 Md€ d’Action Logement et 1,2 Md€ de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). D’autres ressources pourront venir compléter ces enveloppes de crédits. Le programme d’action précis sera élaboré dans les prochains mois en partenariat avec les collectivités, l’État et les partenaires financiers et fera l’objet d’une contractualisation.

Les villes moyennes sont un vecteur essentiel du développement des territoires. Ce plan d’actions vise a redonner toute leur place à ces acteurs majeurs de l’équilibre des territoires.


Consultez :

  • le communiqué de presse (format pdf - 95 ko - 27/03/2018) de la Préfète des Hautes-Alpes
  • le dossier de presse (format pdf - 2.8 Mo - 27/03/2018) du ministère de la Cohésion des Territoires