Actualités

Contenu

Reprise scolaire : visite de Hélène LESTARQUIT au collège des Hautes-Vallées

 

Jeudi 11 juin 2020, Hélène LESTARQUIT, sous-préfète de l’arrondissement de Briançon, s’est rendue au collège des Hautes-Vallées à Guillestre, en présence de Claire BOUCHET, représentant Joël GIRAUD, député, de Marcel CANNAT, vice-président du Conseil départemental des Hautes-Alpes, de Valérie GARCIN-EYMEOUD, conseillère départementale du canton de Guillestre, de Dominique MOULIN, adjoint au maire de Guillestre, et de Jean-Raphaël NICAISE, principal du collège.

 

Afin d’accompagner la reprise scolaire pour les élèves de 4e et 3e, intervenue ce lundi 8 juin après celle des élèves de 6e et 5e le 12 mai dernier, Hélène LESTARQUIT a constaté sur place la mise en action des mesures prises par cet établissement pour assurer la continuité pédagogique ainsi que les conditions indispensables de sécurité sanitaire.

Elle a salué les très belles initiatives du principal du collège et de la communauté éducative pour organiser les lieux selon le protocole sanitaire et préparer au mieux la reprise et l’accueil des élèves.

Ainsi, les 14 cadets de la Sécurité Civile du collège ont réalisé la signalétique à l’intérieur de l’établissement pour rappeler les distanciations physiques et le balisage de circulation. C’était aussi l’occasion de rappeler que le collège des Hautes-Vallées a été établissement pilote du dispositif des « cadets de la Sécurité Civile » pour sensibiliser les collégiens aux valeurs de civisme et aux différents risques, avant sa généralisation sur l’ensemble du territoire national.

La sous-préfète a également pu assister à un cours de sciences physiques assuré en double dispositif présentiel-distanciel pour permettre aux élèves qui ne peuvent pas être présents sur site de bénéficier des mêmes cours et exercices en même temps que leurs camarades de classes.

Jean-Raphaël NICAISE, principal du collège, a rappelé que, même si la reprise officielle est intervenue le 12 mai, le collège n’était pas fermé pour autant pendant le confinement puisque « il faisait partie de la cohorte d’établissements ouverts, sur demande de l’État, pour accueillir les enfants des personnes prioritaires engagées dans la lutte contre l’épidémie covid-19 ».

Hélène LESTARQUIT a pu, pour sa part, saluer et remercier les personnels enseignants pour « la forte solidarité qui s’est exprimée, aussi bien en phase de confinement qu’en phase de déconfinement, entre les établissements scolaires du territoire guillestrois. Cette solidarité territoriale, si importante en zone rurale, a permis d’assurer la continuité pédagogique, la mutualisation des moyens – notamment numériques pour lutter contre les difficultés d’accès aux outils de e-learning. Et au-delà du cercle scolaire, elle a également été à l’origine d’actions généreuses comme le don de masques et de blouses des cantiniers du restaurant scolaire en faveur des personnels des ehpad et du centre hospitalier de Briançon.  »