Actualites

Contenu

Ressource en eau : vigilance pour l’ouest du département

 
Fontaine, eau

Pour faire face à une insuffisance éventuelle de la ressource en eau à certaines périodes de l’année et dans certaines zones géographiques, les préfets peuvent prendre des mesures de limitation ou de suspension des usages de l’eau, qui concernent l’ensemble des usagers : agriculteurs, collectivités et particuliers.

 

Les seuils entraînant des mesures de restriction sont définis au niveau local par les préfets ("arrêtés-cadres", annuels ou pluriannuels dans chaque département, au niveau interdépartemental ou de bassin), ce qui facilite la réaction en situation de crise, et permet la transparence et la concertation entre les différents usagers d’un même basin.

Ces mesures sont prescrites pour une durée limitée et un périmètre déterminé. Elles doivent assurer l’exercice des usages prioritaires, plus particulièrement la santé, la sécurité civile, l’approvisionnement en eau potable et garantir la préservation des écosystèmes aquatiques, en respectant l’égalité entre usagers des différents départements et la nécessaire solidarité amont - aval des bassins versants.

Quatre niveaux ont été définis : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise :

  • Seuil de vigilance : Le préfet se base sur le débit des cours d’eau pour déclencher le seuil de vigilance. Il incite les particuliers et les professionnels à des économies d’eau.
  • Seuil d’alerte : Le préfet décide de premières mesures de limitation de l’usage de l’eau.
  • Seuil d’alerte renforcée : Ce seuil doit permettre une limitation progressive des prélèvements en eau et le renforcement des mesures de limitation ou de suspension des usages si nécessaires, afin de ne pas atteindre le niveau de crise renforcée.
  • Seuil de crise : Seuil déclenché en cas de mise en péril de l’alimentation en eau potable, la santé, la salubrité publique, la sécurité civile et la survie des espèces présentes dans le milieu.

 

Dernieres actualités :

Le Comité Départemental Sécheresse (CDS) s’est réuni le 11 juin 2014, sous la présidence de Pierre Besnard, Préfet des Hautes-Alpes. Au cours de cette réunion, un point exhaustif sur l’évolution de la ressource en eau a été réalisé, en présence des différents partenaires concernés.
Vous pouvez consulter les documents suivants :


 

A lire dans ce dossier :