Communiqué de presse 2020

Contenu

Sécheresse : économisions la ressource en eau

 

L’évolution de la situation hydrologique observée au cours des dernières semaines sur le département nécessite d’ajuster les mesures de gestion de la sécheresse selon les secteurs :

  • sur le cours principal du Buëch (Grand Buëch, Petit Buëch, Chauranne, Buëch en aval de Serres), la situation hydrologique s’est améliorée et permet de lever les mesures de restriction du niveau « alerte » en vigueur depuis le 23 juillet et de placer ce secteur en situation de « vigilance » ;
  • sur le reste du bassin versant du BUËCH-MÉOUGE à savoir l’Aiguebelle, la Blème, la Blaisance, le Céans et la Méouge, ainsi que sur l’EYGUES-OULE, la situation hydrologique ne s’est pas améliorée et justifie de maintenir le niveau d’alerte et les mesures de limitation des usages de l’eau.
  • sur le Drac-Gapençais, la situation se dégrade progressivement et nécessite d’enclencher le niveau de vigilance en l’absence de pluies.

Les prévisions météorologiques pour les prochains jours indiquent un temps plutôt ensoleillé avec des averses en fin de semaine susceptibles de faire évoluer la situation hydrologique et de réviser ces niveaux de gestion.

Restrictions dans les secteurs en « alerte » :

Il est demandé aux particuliers de ne pas arroser les jardins entre 09h et 19h, de ne pas laver leurs voitures hors des stations professionnels, de ne pas laver les terrasses, les voiries, etc. ou de remplir les piscines. Ces interdictions s’appliquent également aux professionnels et collectivités, qui doivent par ailleurs réduire leurs prélèvements d’eau de 20 %. Des dérogations sont possibles pour des raisons sanitaires. Les agriculteurs ne peuvent irriguer de 09h à 19h, jusqu’à 11h en cas d’usage d’enrouleurs.

Téléchargez restrictions complètes de l’usage de l’eau (format pdf - 110.9 ko - 25/08/2020) .

Stade de « vigilance » :

L’état de vigilance permet d’informer l’ensemble du public et des usagers de l’eau (particuliers, entreprises, collectivités, agriculteurs…) à adopter, dès à présent, les comportements nécessaires à une gestion économe de la ressource en eau.

Les maires sont invités à un suivi attentif de la ressource en eau et des prélèvements effectués afin de prévenir et d’anticiper d’éventuelles restrictions supplémentaires. Il convient notamment d’assurer le suivi des captages d’eau potable situés sur le territoire de leur commune. Ce suivi comprend notamment le contrôle hebdomadaire du niveau des réservoirs. Les maires sont invités à signaler sans délai à la préfecture toute anomalie ou difficulté rencontrée pour l’alimentation en eau de leur commune.

Cette situation de sécheresse renforce le risque d’incendies de forêts. Ce risque est considéré comme sévère depuis le 20 juillet sur la partie sud des hautes-Alpes. Pour rappel, un arrêté préfectoral instaure une « période rouge » interdisant l’emploi du feu sous toutes ses formes dans 44 communes du département. (communiqué du 21 août 2020).


Suivez l’évolution de la sécheresse et toutes les mesures prises