Contenu

Cellule départementale de suivi de la radicalisation

 


Philippe COURT, Préfet des Hautes-Alpes, a réuni, pour la 1ère fois, le 8 septembre 2016, en formation plénière, la cellule départementale de suivi de la radicalisation.

 

Cette instance collégiale présidée par le Préfet et qui associe le procureur de la République, les services de l’Etat, les collectivités locales, ainsi que la caisse d’allocations familiales, pôle emploi et les associations œuvrant dans le domaine de l’accompagnement social ou du soutien aux victimes se veut être un lieu d’échanges d’informations pour apporter une réponse à des comportements qui laissent présumer une radicalisation.

Cette réunion a permis d’affirmer une méthode de travail partenariale visant à assurer, en lien avec les familles concernées, un suivi et un accompagnement individualisé de la personne radicalisée.


Familles, amis : soyez vigilants

Prenez contact dès que possible avec les autorités compétentes :

  • Par téléphone au N° Vert : 0 800 005 696. Le centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation met en place ce numéro gratuit depuis un poste fixe partout en France ;

Téléchargez :