Contenu

Exercice de sécurité civile : Simulation d’un attentat terroriste

 

« Deux assaillants pénètrent sur le site du village de vacances de Chorges afin de rejoindre le bâtiment principal qui accueille des groupes de vacanciers puis ouvrent le feu » tel était le scénario de l’exercice de sécurité civile, organisé par Philippe COURT, Préfet des Hautes-Alpes, qui s’est déroulé durant l’après-midi du 5 avril 2017.

 

Dans un contexte de menace terroriste élevée en France, cet exercice qui impliquait la préfecture, les forces de sécurité (gendarmerie, police) les services de secours (SDIS 05 avec le renfort du SDIS 04 et SAMU) visait à s’assurer de la bonne mise en œuvre des doctrines opérationnelles et d’évaluer l’interopérabilité des différents intervenants. En outre, l’engagement du parquet du TGI de Gap et du parquet général, près la Cour d’appel de Grenoble, devait permettre d’assurer une mise en œuvre optimale de la phase judiciaire.

Au total plus de 130 personnes, dont 40 plastrons joués par les élèves des classes « option défense » du lycée Honoré Romane d’Embrun et des jeunes sapeurs pompiers, ont été associées à cet exercice.

Yves HOCDÉ, secrétaire général de la préfecture, et Raphaël BALLAND, procureur de la République, se sont rendus sur place au sein du poste de commandement opérationnel (PCO) installé sur le parking du VVF tandis que Matthieu DOLIGEZ, directeur des services du cabinet, assurait le commandement du centre opérationnel départemental (COD) activé en préfecture.

Après un premier exercice réalisé en septembre 2016, ce deuxième exercice a permis d’améliorer de manière significative les mesures de sécurisation et de zonage du périmètre ainsi que la coordination entre tous les intervenants.