Contenu

Réserve civique : S’engager bénévolement pour faire vivre la fraternité

 

Qu’est-ce que la Réserve civique ?

Afin d’apporter une réponse aux manifestations citoyennes d’attachement aux valeurs républicaines marquant le début de l’année 2015, au fort besoin d’implication des Français au service de l’intérêt général, et à la mue que connaît l’engagement citoyen, la Réserve civique a été créée par laloi n°2017-86 du 27 janvier 2017 relative à l’Égalité et à la Citoyenneté et est désormais régie par une charte recensant les engagements réciproques entre réservistes et organismes d’accueil.

Complémentaire des autres formes d’engagement citoyen (bénévolat associatif, réserves citoyennes existantes : Éducation nationale, Police, Défense, réserves de sécurité civile), ce dispositif consiste en un engagement bénévole ouvert à toute personne âgée de plus de 16 ans, sous réserve d’un accord écrit préalable des représentants légaux, et sans limite d’âge, qui souhaite s’engager dans des missions ponctuelles ou récurrentes, n’excédant pas 24 heures hebdomadaires et une durée de trois mois, et mettre à profit ses aptitudes, ses compétences, et sa disponibilité afin de donner corps à la fraternité, de faire vivre le lien social et de promouvoir la tolérance.

Au service de missions et de projets d’intérêt général inspirés par les valeurs de la République, la Réserve civique constitue une réponse de proximité à une démarche citoyenne altruiste et a vocation à promouvoir la culture d’engagement dans dix domaines d’action qui sont déjà ceux du Service civique à savoir la solidarité et le vivre-ensemble, l’éducation et l’insertion professionnelle, la culture, la santé, l’environnement, le sport, la mémoire et la citoyenneté, la coopération internationale, la sécurité, ou encore les situations d’urgence et événements exceptionnels.

Uneplateforme nationale d’intermédiation, permettant à tous de s’inscrire, de consulter les missions proposées et référencées par département, et de prendre contact avec les organismes d’accueil publics ou associatifs habilités, est à ce jour accessible.

Comment prendre part à la Réserve civique ?

  • Vous êtes un organisme public ou associatif ? Vous avez besoin d’un renfort ponctuel ou organisez un évènement exceptionnel ? Proposez une mission !

Il suffit d’inscrire votre organisme sur la plateforme nationale et de proposer des missions qui, une fois validées, seront accessibles aux réservistes du département qui pourront postuler. Il vous revient ensuite de sélectionner ces derniers, de les accueillir et de les accompagner dans l’exercice de leur mission.

Les premières missions proposées dans le département des Hautes-Alpes pourraient consister à accompagner les particuliers dans leurs démarches administratives, à les conduire, pour les plus isolés d’entre eux, vers les services publics ou les centres urbains, à apporter une aide pour l’organisation d’événements sportifs ou culturels et à participer à leur communication, ou encore à apporter une assistance en cas de crise majeure.

Seuls les services de l’État, les personnes morales de droit public, notamment les établissements publics (lycées, hôpitaux, groupements d’intérêt public) et les collectivités territoriales, ainsi que les organismes sans but lucratif de droit français, qui portent un projet d’intérêt général, répondant aux orientations de la Réserve civique et aux valeurs qu’elle promeut, peuvent proposer des missions.
Les associations cultuelles ou politiques, les organisations syndicales, les congrégations, les fondations d’entreprise ou les comités d’entreprise ne peuvent donc accueillir de réservistes.

  • Vous avez plus de 16 ans ? Vous êtes citoyen français ou êtes étranger et résidez régulièrement sur le territoire français ? Vous souhaitez vous engager à titre bénévole et servir les valeurs de la République ? Devenez réserviste !

Tout citoyen ou étranger résidant régulièrement en France, de plus de 16 ans, peut devenir réserviste.
Devenir réserviste consiste en un don de temps pour la République prenant la forme d’un engagement volontaire, ponctuel, bénévole et non gratifié (le remboursement des frais de déplacement peut être envisagé si l’organisme d’accueil l’accorde). Le réserviste n’est ainsi ni un agent public, ni un salarié et son statut est entièrement distinct du Code du travail.


Pour plus de renseignements :

⇒ Télécharger le dépliant destiné aux organismes d’accueil (format pdf - 222.6 ko - 03/08/2017)
⇒ Télécharger le dépliant destiné aux réservistes (format pdf - 420.6 ko - 03/08/2017)
⇒ Télécharger le guide de redaction des missions (format pdf - 930 ko - 03/08/2017)
⇒ Télécharger le dossier de presse (format pdf - 3.5 Mo - 03/08/2017)
⇒ Consulter la plateforme nationale de la Réserve civique