Contenu

Sécheresse 2017 : Mesures de restriction de l’usage de l’eau

 

Le comité départemental sécheresse a été réuni sous la présidence du Préfet des Hautes-Alpes le jeudi 24 août 2017. Au cours de cette réunion, un point exhaustif sur l’évolution de la ressource en eau a été réalisé en présence des différents partenaires concernés.

Après un hiver 2017 très sec et un printemps marqué par des pluies parfois très localisées et des chaleurs exceptionnelles en juin, le déficit pluviométrique de plus de 30 % de juillet est constatée également en août notamment sur les bassins du Buëch, de l’Eygues-Oule et du Drac.

La baisse régulière des débits est observée depuis début juillet sur les cours d’eau des bassins versants du Buëch-Méouge, de l’Eygues-Oule et du Drac-Gapençais. Le Préfet a classé ces bassins en vigilance mi-juillet et en alerte fin juillet.

La situation hydrologique a continué de se dégrader en août. Suite aux précipitations du 8 août 2017, les débits ont ré-augmenté rapidement sur le Buëch et le Drac. Mais, depuis 15 jours, les débits repartent à la baisse et ont atteint leur débit de crise dès le 18 août 2017. Par ailleurs, la nappe des Ricoux affiche les niveaux les plus bas observés depuis 10 ans.

Le dernier épisode pluvieux du 31 août a touché principalement la moitié sud-ouest du département améliorant la situation hydrologique des bassins du Buëch, de l’Eygues et de l’Oule. Par contre, ces pluies ont été moins abondantes sur l’Est et tout particulièrement sur le bassin du Drac (15 mm maximum). L’augmentation du débit observée suite aux dernières pluies a été très brève et limitée avec un retour sous les valeurs du débit de crise dès aujourd’hui pour le Drac.

Enfin, les prévisions météorologiques pour les prochains jours n’indiquent pas de perturbation pluvieuse d’ici une semaine.

Le contexte météorologique, le niveau des écoulements des cours d’eau ainsi que les perspectives des prochains jours justifient aujourd’hui de placer le bassin du Drac-Gapençais (hors Avance) en crise, en application du plan cadre sécheresse départemental approuvé le 4 juillet 2006. Le bassin de l’Avance est maintenu en vigilance et les bassins du Buëch-Méouge et Eygues-Oule en alerte. Ce classement implique des restrictions d’usage de l’eau pour les particuliers et les professionnels (voir ci-après).
 
Il est demandé aux responsables locaux d’assurer un suivi attentif de la ressource en eau et de veiller aux respects des mesures de restrictions d’usage de l’eau prévues dans l’arrêté préfectoral.

Consultez le communiqué de presse (format pdf - 106.9 ko - 05/09/2017) pour retrouver l’ensemble des mesures de restriction de l’usage de l’eau.