Contenu

Prédation du loup : atteinte du quota de prélèvements, mais poursuite des tirs de défense simple

 

Le quota d’autorisations de prélèvements fixé initialement à 43 loups dans le plan national d’actions 2018-2023 sur le loup et les activités élevages, puis porté à 51, a été atteint le 27 novembre dernier. 8 loups ont été prélevés dans le département des Hautes-Alpes.

Le prélèvement dans le cadre d’opérations de tir de prélèvement et de tir de défense renforcée n’est donc plus autorisé.

Toutefois, par arrêté en date du 28 novembre, le préfet coordonnateur loup Pascal MAILHOS a décidé la poursuite des tirs de défense simple, sur la base des autorisations déjà accordées ou qui pourront être accordées par les préfets de département jusqu’au 31 décembre 2018.

La préfète des Hautes-Alpes, Cécile BIGOT-DEKEYZER, souligne que 414 autorisations de tirs de défense simple restent ainsi en vigueur dans le département. Le nombre de loups qui pourront être prélevés dans ce cadre n’est pas soumis à quota.