Contenu

Déplacement de Barbara POMPILI, ministre de la Transition écologique, dans les Hautes-Alpes

 

Mercredi 2 septembre 2020, Barbara POMPILI, ministre de la Transition écologique, s’est rendue dans le Parc national des Écrins, dans le département des Hautes-Alpes.

La première partie de la visite a été consacrée à la situation du Loup dans le département.

Cette espèce protégée s’est réinstallée en France au début des années 90 et a vu, depuis, sa population et son aire de présence croître. Les habitudes de nombreux acteurs ont en conséquence été modifiées, à commencer par celles des éleveurs.

La ministre est ainsi allée à la rencontre des différents acteurs du terrain pour échanger sur les enjeux de conciliation entre protection d’une espèce protégée et activités pastorales.

Elle a tout d’abord visité l’exploitation GAEC du Bois Noir, à Ancelle, d’Edouard PIERRE, puis un alpage près d’Orcières-Merlette, en compagnie de Sébastien ROUIT, éleveur. Ces visites ont été l’occasion d’évoquer et de co-construire avec les éleveurs, face aux difficultés qu’ils rencontrent, des solutions qui les protègent et leur permettent de travailler.

À cette occasion, la ministre a rappelé qu’"en tant que ministre de l’Environnement, je dois protéger le loup et les éleveurs. Jamais je ne laisserai personne sur le bord de la route et je ferai tout ce que je peux pour que les éleveurs puissent faire leur travail et trouver des solutions à tous les problèmes rencontrés".

Barbara POMPILI s’est ensuite rendue au Plateau de la Coche, dans la commune de Saint-Jean-Saint-Nicolas, où elle a pu échanger avec le maire de Saint-Jean-Saint-Nicolas, les agents du Parc national des Écrins et ceux de l’Office français de la Biodiversité sur l’élaboration de l’Atlas de la biodiversité communale, réalisé conjointement avec la commune de Saint-Léger-les-Mélèzes.

Cet outil, permet aux communes de disposer des connaissances et des préconisations nécessaires à une meilleure prise en compte des enjeux de biodiversité sur leur territoire et de sensibilisation de leurs habitants.