Contenu

France Relance : l’État subventionne les postes de conseillers numériques

 

Dans le cadre du plan France Relance, un appel à manifestation d’intérêt a été lancé en fin d’année permettant aux collectivités territoriales et à leurs groupements d’embaucher des conseillers numériques.

Ces conseillers accompagnent les citoyens avec trois objectifs :

  • Soutenir les habitants dans leurs usages quotidiens du numérique : travailler à distance, consulter un médecin, vendre un objet, acheter en ligne, etc. ;
  • Sensibiliser aux enjeux du numérique et favoriser des usages citoyens et critiques : s’informer et apprendre à vérifier les sources, protéger ses données personnelles, maîtriser les réseaux sociaux, suivre la scolarité de ses enfants, etc. ;
  • Les rendre autonomes pour réaliser des démarches administratives en ligne : connaître les sites des services publics, s’inscrire, payer en ligne, etc.

Sept nouvelles candidatures viennent d’être retenues pour le département des Hautes-Alpes, 4 au profit du Conseil départemental et 1 pour chacune des communes de Gap, Espinasses et Orpierre.

Lors du premier comité de sélection en mars, 11 candidatures avaient déjà été retenues au profit des communautés de communes suivantes :

Briançonnais : 1 conseiller numérique
Buëch-Dévoluy : 1 conseiller numérique
Champsaur-Vaulgaudemar : 1 conseiller numérique
Guillestrois-Queyras : 1 conseiller numérique
Pays des Écrins : 1 conseiller numérique
Serre-Ponçon : 1 conseiller numérique
Serre-Ponçon Val d’Avance : 1 conseiller numérique
Sisteronais-Buëch : 4 conseillers numériques

L’État apporte un soutien financier à hauteur de 50 000 euros par poste, sur deux ans. À cela s’ajoute une prise en charge à 100 % des frais de formation initiale et/ou continue, sur la base d’une formation certifiante. De plus, le coût de la certification sera pris en charge par l’État.

Les collectivités peuvent continuer à déposer des candidatures sur le sitewww.conseiller-numerique.gouv.fr, les dossiers étant étudiés tous les mois par l’Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT).


Téléchargez le communiqué de presse (format pdf - 570.3 ko - 28/04/2021) .