Actualités Préfecture

Vers un retour durable dans l’emploi grâce au Parcours Emploi Compétences

 

Les contrats aidés ont été remplacés au 1er juillet 2018 par le dispositif Parcours Emploi Compétence. 140 ont ainsi été signés dans le département des Hautes-Alpes, dont 20 dernièrement avec la Fédération de l’Aide à Domicile en Milieu Rural du département. Le double de contrats en CDI peut encore être signé dans les Hautes-Alpes.

 

Pour développer l’emploi, la préfète Cécile BIGOT-DEKEYZER a signé une convention avec l’ADMR des Hautes-Alpes ce vendredi en préfecture. Le secteur des services à la personne représente un potentiel de développement important en activités et en emplois nouveaux sur les territoires ruraux et enclavés, qui connaissent un vieillissement de la population croissant et doivent ainsi répondre à de nouvelles demandes sociales.

Un secteur de plus en plus en tension

Les métiers des services à la personne sont en tension structurelle sur le marché du travail en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Avec le vieillissement des populations et le départ à la retraite de la génération Baby-Boom, le nombre d’emplois dans ces métiers est en croissance forte.

Le département des Hautes-Alpes aura aussi un défi à relever dans les 20 prochaines années, à savoir le doublement du nombre de ses seniors selon l’INSEE. « Dans les Hautes-Alpes, les besoins vont considérablement augmentés », a souligné Cécile BIGOT-DEKEYZER. Sur le marché du travail, environ 900 demandeurs d’emploi toutes catégories confondues sont actuellement recensés par Pôle Emploi dans le secteur des services à la personne à ce jour.

La Fédération Aide à Domicile en Milieu Rural des Hautes Alpes regroupe 16 associations locales réparties sur l’ensemble du territoire départemental. Elle compte 110 bénévoles, 500 salariés et 3 500 clients bénéficiaires. Plus de 400 000 heures de services sont effectuées chaque année. L’ADMR est le premier réseau français associatif au service des personnes.

Un retour vers l’emploi de longue durée

Depuis janvier 2018, les contrats aidés ont été transformés en un nouveau dispositif, le Parcours Emploi Compétences (PEC). À destination des personnes durablement éloignées du marché du travail, il vise une logique d’alternance emploi-formation-accompagnement en mobilisant des acteurs publics, privés et associatifs.

120 PEC ont été signés dans le département des Hautes-Alpes depuis le début de l’année, mais des fonds sont disponibles pour doubler ce chiffre.

C’est dans ce cadre et avec la convention signée entre la préfète des Hautes-Alpes et l’ADMR 05 que 20 personnes éloignées de l’emploi seront ainsi recrutées en CDI en 2018 sur les métiers d’assistant de vie aux familles et d’animateur en gérontologie.
Un tutorat sera réalisé par un salarié expérimenté de l’association, qui aura suivi une formation « tuteur ». Les salariés recrutés effectueront, dans les 2 premiers mois de l’embauche, des interventions à domicile en présence de leur tuteur.
Des parcours de formation et de professionnalisation, incluant des périodes d’immersion en milieu professionnel dans des structures externes au réseau ADMR, seront mis en place au cours de la première année du contrat. Les compétences acquises dans le cadre du PEC pourront être reconnues par une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ou faire l’objet d’une certification inscrite au répertoire national des certifications professionnelles.

« Avec ce triptyque, on a les moyens de ramener dans l’emploi des personnes qui en sont éloignées et d’offrir des services à des personnes qui en ont besoin », s’est félicitée Cécile BIGOT-DEKEYZER, la préfète des Hautes-Alpes, remerciant l’engagement de l’ADMR et de ses partenaires : « Je vous félicite pour tout ce que vous faites pour les services à la personne et pour l’insertion dans l’emploi des personnes les plus éloignées. »

Un engagement fort de l’État

L’État prend en charge financièrement une partie de la rémunération brute du SMIC, 65% soit une durée hebdomadaire de 20 heures sur un contrat de 35h et l’État s’engage à maintenir l’aide financière à l’emploi des bénéficiaires recrutés en PEC au sein du réseau ADMR, durant les 12 premiers mois d’activité de ces personnes.

Une aide à l’emploi, à la formation, à l’accompagnement grâce au Parcours Emploi Compétence ouvert à tous les secteurs d’activités non-marchands.

Découvrez ce dispositif en cliquant ici.

 
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)