Pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne et de la précarité énergétique (PDLHI-PE)

Mis à jour le 02/12/2021

La lutte contre l’habitat indigne est une priorité d’action de l’État qui intègre des dispositifs juridiques, financiers, opérationnels et sociaux mobilisant de nombreux acteurs dans les Hautes-Alpes.

Cette politique est notamment portée par le Plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorises (PDALHPD) copiloté par le Conseil départemental et l’État, qui prévoit la mise en place d’un Pôle départemental de Lutte contre l’habitat indigne.

Créé en 2014, le Pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne et de la précarité énergétique (PDLHI-PE 05) des Hautes-Alpes est piloté par la DDT, qui en assure, au nom du Préfet, l’animation et la mise en œuvre à l’échelle du département. Compte tenu des caractéristiques climatiques du département, il a la particularité de comprendre un volet relatif à la précarité énergétique.

Identifié comme le lieu de repérage, de centralisation et de traitement des signalements et des plaintes relatifs au mal logement, ce pôle repose sur une équipe permanente composée de la DDT, l’ARS, le SCHS de la Ville de Gap, qui est compétente pour le traitement régulier des situations au titre des principes réglementaires issus du Code de la Santé Publique (CSP) et du Code de la Construction et de l’Habitation (CCH).

Il bénéficie également de l’appui de l’ADIL pour son expertise juridique et son rôle de guichet unique du pôle.

Il réunit en outre l’ensemble des acteurs intervenant dans le secteur du logement : le Procureur de la République, la Direction départementale de l'emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP), la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), la Mutuelle Sociale Agricole (MSA), le Conseil départemental et SOLIHA 05.

La création de ce pôle a ainsi permis de faciliter et de développer le travail en réseau et partenarial de l’ensemble de ces acteurs. Chargé de mettre en œuvre la politique de la lutte contre l’habitat indigne, son objectif prioritaire vise à sensibiliser et associer davantage les collectivités territoriales, qui sont souvent les acteurs de premier plan dans ce domaine.