Contenu

Arrêtés portant restriction provisoire de certains usages de l’eau dans le département des Hautes-Alpes

 

Arrêté plaçant en ALERTE RENFORCEE le bassin versant du Drac-Gapençais et maintenant en ALERTE RENFORCEE le Buëch-Méouge, en ALERTE la Durance (amont et aval) et en VIGILANCE le reste du département
Arrêté plaçant en CRISE le bassin versant de l’AEygues

 

Le Comité Départemental de Gestion de l’Eau des Hautes-Alpes a été réuni sous la présidence de Madame la Préfète des Hautes-Alpes le 19 juillet 2022. Au cours de cette réunion, un point exhaustif sur l’évolution de la ressource en eau ainsi que sur les tensions rencontrées sur les usages de l’eau a été réalisé en présence des différents partenaires concernés.

La situation de sécheresse reste préoccupante sur tout le département des Hautes-Alpes avec des conflits d’usages de l’eau de plus en plus prégnants et des inquiétudes sur des pénuries possibles en cours de saison.

Le déficit pluviométrique accumulé depuis le début de l’année persiste en juillet. La sécheresse des sols atteint des records historiques. Les débits des cours d’eau sont également historiquement faibles, avec des assecs de plus en plus nombreux. La vague de chaleur de ces derniers jours a aggravé la situation de sécheresse des sols et des cours d’eau avec des conséquences écologiques et économiques pour le territoire haut alpin.

Sur le Drac-Gapençais, le temps sec depuis début juillet a entraîné l’effondrement des débits et impose de prendre des mesures de restriction des usages de l’eau plus importantes.
Sur les autres bassins versants, la baisse progressive des débits contraint de maintenir celles déjà mises en place le 08 juillet.

Les prévisions météorologiques pour fin juillet indiquent un temps chaud et une instabilité orageuse. Cette incertitude de précipitations significatives, due à l’instabilité orageuse, ne permet pas d’envisager une amélioration de la situation de sécheresse sur le département.

Cette situation de sécheresse et les perspectives météorologiques incertaines des prochains jours justifient aujourd’hui :
• de placer le bassin versant du Drac-Gapençais en ALERTE REFORCEE ;
• de maintenir le bassin versant du Buëch-Méouge en ALERTE REFORCEE ;
• de maintenir le bassin versant de la Durance en ALERTE (amont et aval de Serre-Ponçon) ;
• de maintenir le reste du département en vigilance.

Sur le bassin versant interdépartemental de l’AEygues (Hautes-Alpes, la Drôme et le Vaucluse), après consultation des membres du comité le 18 juillet 2022, Madame la Préfète de la Drôme, préfet coordinateur, a décidé de placer le bassin versant de l’AEygues en CRISE. En application de l’arrêté-cadre interdépartemental, la Préfète des Hautes-Alpes a signé un arrêté portant restriction provisoire de certains usages de l’eau sur le bassin versant de l’AEygues dans les Hautes-Alpes (CRISE).

Ces classements impliquent la mise en application des mesures de restriction de l’usage de l’eau détaillées dans les arrêtés préfectoraux que vous pouvez consulter également :
• en mairie
• sur l’application nationale dédiée à la gestion de la sécheresse https://propluvia.developpement-durable.gouv.fr

L’eau est un bien commun qui doit absolument être préservée dans l’intérêt général. L’ensemble des usagers de l’eau (particuliers, entreprises, collectivités publiques et exploitants agricoles) est appelé à respecter, dès à présent, les mesures de limitations des usages et, sur les zones placées en vigilance, à mettre en œuvre des pratiques économes en matière de consommation d’eau afin de retarder de nouvelles mesures plus restrictives.

La préservation de la ressource en eau et des milieux aquatiques est l’affaire de tous.

 
 

Documents associés :